vendredi 23 juillet 2021
Accueil Actualités L’ex-président de la FIA, Max Mosley, est décédé

L’ex-président de la FIA, Max Mosley, est décédé

Publié le

L’information a été rendue publique le 24 mai 2021, au lendemain du Grand Prix de Monaco. L’ancien patron de la Formule 1 (F1), Bernie Ecclestone, a indiqué que l’ex-président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), Max Mosley, était décédé à l’âge de 81 ans, des suites d’un cancer. Résident à Monaco, il a dirigé la FIA de 1993 à 2009. « Max était comme un membre de ma famille, pour moi. Nous étions comme des frères. Dans un sens, je suis soulagé, parce qu’il souffrait depuis trop longtemps », a confié Bernie Ecclestone à l’agence britannique PA. Personnage sulfureux, Max Mosley est né à Londres le 13 avril 1940. Il était le fils d’Oswald Mosley, fondateur dans les années 1930 du parti British Union of Fascists, un parti d’extrême droite britannique, proche d’Adolf Hitler. Max Mosley a suivi des études de physique et de droit à Oxford, avant de devenir avocat spécialisé dans les litiges liés aux marques et aux brevets. Passionné de sport automobile, il a couru en Formule 2 (F2), avec notamment les écuries Brabham et Lotus, avant de se retirer des circuits en 1969, à seulement 29 ans. De 1969 à 1977, il a cofondé et dirigé l’écurie March, avant de rejoindre les hautes sphères des instances dirigeantes du sport automobile, où il enchaîne quatre mandats de président de la FIA. En 2008, un scandale éclate. L’hebdomadaire dominical News of the World publie une série de photos et de vidéos qualifiées d’« orgie nazie », montrant Max Mosley avec cinq prostituées. Les unes portent des uniformes allemands, dont celui de la Luftwaffe, pendant que d’autres sont déguisées avec une tenue rayée de prisonnier. Finalement, en juillet 2008, la justice britannique tranche et estime que le caractère « nazi » de ces ébats sado-masochistes n’est pas clairement démontré. Du coup, Max Mosley obtient plus de 76 000 euros de dommages et intérêts versés par News of the World. Mais, suite à cette affaire, le sport automobile, la communauté juive et les principales écuries de F1 protestent fortement. Sous la pression, Max Mosley finit par renoncer à un cinquième mandat à la tête de la FIA, et il démissionne en 2009. C’est le Français Jean Todt qui lui succède. Deux ans plus tard, en 2011, Max Mosley accède à la présidence de GlobalNCAP, une association qui travaille sur l’amélioration et le développement de la sécurité automobile. Max Mosley a été décoré à Monaco, où il a été fait commandeur de l’ordre de Saint-Charles le 27 mai 2006.

Publié le

Les plus lus

Le Prince Albert II en visite dans l’Allier et le Puy-de-Dôme

Le prince Albert II s’est déplacé le 15 juillet 2021 dans l’Allier et le Puy-de-Dôme.
Monaco Hebdo