lundi 6 décembre 2021
AccueilActualitésSportCrash spectaculaire à Pékin

Crash spectaculaire à Pékin

Publié le

La première course 100 % électrique de Formula E, le 13 septembre dernier à Pékin, restera dans les mémoires. Une collision spectaculaire a eu lieu entre le pilote de l’écurie monégasque Venturi, Nick Heidfeld, et Nicolas Prost (le fils d’Alain) de l’écurie e-Dams. A quelques centaines de mètres de la ligne d’arrivée, Nick Heidfeld a en effet tenté de doubler Nicolas Prost, en tête de la course. Au moment du dépassement, les deux bolides se sont violemment télescopés. A tel point que le pilote de l’écurie monégasque (dirigée par Gildo Pastor) a fait un tonneau en heurtant les rambardes de sécurité. Heureusement, le pilote est sorti totalement indemne et a même réussi à s’extraire seul de sa monoplace. Après avoir dans un premier temps rejeté la responsabilité de l’accident sur le pilote Venturi, Prost a finalement reconnu qu’il était fautif. « Après avoir visionné la scène, je reconnais que je suis le responsable. Je ne l’avais tout simplement pas vu », a expliqué le pilote français sur son compte Twitter. Au final, Prost a écopé d’une pénalité de dix places sur la grille de départ du prochain ePrix, qui aura lieu dans les rues de Putrajaya, en Malaisie, le 22 novembre prochain. Quant au deuxième pilote de l’écurie Venturi, Stéphane Sarrazin, il est arrivé 10ème de la course, parti pourtant en dernière place. Sur la ligne de départ de ce grand prix 100 % électrique, il y avait d’ailleurs des noms plutôt connus… Entre autres, Nelson Piquet Jr., fils du triple champion du monde de F1 Nelson Piquet, ou encore Bruno Senna, le neveu d’Ayrton Senna. Les couleurs de Monaco ont donc été représentées sur la piste… mais aussi en musique. Le groupe monégasque Les Goldsingers s’est produit lors de la soirée inaugurale qui a eu lieu au Temple Impérial de la Cité interdite.

Publié le

Monaco Hebdo