dimanche 25 octobre 2020
Accueil Actualités L’AS Monaco présente ses recrues Volland et Henrique

L’AS Monaco présente ses recrues Volland et Henrique

Publié le

L’AS Monaco a présenté ses deux dernières recrues, Kevin Volland et Caio Henrique, vendredi 11 septembre 2020 à l’hôtel Fairmont.

L’attaquant allemand et le latéral brésilien ne devraient pas être les derniers à débarquer sur le Rocher puisque, d’autres mouvements sont encore attendus d’ici la fin du mercato d’été, prévue le 5 octobre.

L’AS Monaco a officiellement présenté, vendredi dernier, son nouvel attaquant, Kevin Volland, 28 ans, et son nouveau latéral gauche, Caio Henrique 23 ans en provenance de l’Atlético de Madrid, lors d’une conférence de presse. « Nous travaillons beaucoup au club pour revenir au plus haut niveau. En début de saison, nous avons présenté Axel Disasi qui a déjà montré beaucoup de qualités sur le terrain. Et aujourd’hui je suis très heureux de vous présenter Caio Henrique et Kevin Volland. Je suis sûr qu’ils vont apporter beaucoup à l’équipe cette saison. Je leur souhaite la bienvenue », a commenté le vice-président du club, Oleg Petrov. Avant de laisser la parole à Paul Mitchell : « Nous sommes là aujourd’hui pour présenter deux nouveaux joueurs qui nous rejoignent au sein du club, de notre famille. J’espère que cette saison sera couronnée de succès avec eux. Ils vont participer à l’écriture de ce nouveau chapitre ». Le nouveau directeur sportif de l’AS Monaco a ensuite décrit les qualités des nouveaux arrivants : « Kevin et Caio ont le même profil, ce sont des joueurs qui ont envie de travailler dur, de progresser. Ils ont un style agressif sur le terrain comme nous souhaitons l’instaurer au sein de l’équipe. Ce sont des joueurs qui donnent le maximum pour l’équipe et qui ont beaucoup d’ambition. Bienvenue Kevin et Caio ».

Kevin Volland © Photo Iulian Giurca – Monaco Hebdo.

Kevin Volland, un attaquant polyvalent

L’arrivée de l’attaquant international allemand, Kevin Volland, a été officialisée par le club de la principauté au début du mois de septembre. Âgé de 28 ans, l’ancien joueur du Bayer Leverkusen s’est engagé pour 4 saisons (jusqu’en juin 2024) avec l’AS Monaco, qui a déboursé près de 15,5 millions d’euros pour s’offrir ses services. Il vient compenser le départ d’Islam Slimani, dont l’option d’achat n’a pas été levée, et donner du poids à l’attaque monégasque comme l’a expliqué Paul Mitchell en conférence de presse : « Kevin est un joueur très polyvalent. Il peut évoluer sur la gauche, sur le côté droit mais aussi au centre comme il l’a fait par le passé. Kevin a le potentiel pour jouer à plusieurs postes et c’est la raison pour laquelle nous l’avons recruté. Nous avons beaucoup d’espoir dans ce qu’il va apporter à l’équipe ». Sera-t-il aussi complémentaire avec Wissam Ben Yedder que ne l’était l’attaquant algérien la saison dernière ? Pour le directeur sportif de l’ASM, « Wissam et Kevin sont complémentaires. Mais ce sera à Niko [Kovac, l’entraîneur – N.D.L.R.] de trouver la bonne mayonnaise pour les faire jouer ensemble. Ce sont deux joueurs qui ont des qualités différentes, mais qui marquent beaucoup de buts. Je suis certain qu’ils pourront évoluer ensemble ». L’international allemand (10 sélections, 1 but) va aussi apporter toute son expérience. Lui qui a débuté sa carrière professionnelle à l’âge de 18 ans a disputé 247 matches en Bundesliga (championnat allemand) pour 77 buts marqués et 62 passes décisives. Il a également porté à 30 reprises le brassard de capitaine de Leverkusen, ce qui a fait de lui un pilier du club de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. En rejoignant l’AS Monaco, Kevin Volland s’apprête à vivre sa première expérience à l’étranger. Un saut dans l’inconnu qui ne l’effraie pas. « C’est une nouvelle expérience pour moi de découvrir la Ligue 1. J’espère pouvoir apporter ma contribution à l’équipe cette saison. 

[…] L’AS Monaco est un grand club avec une grande histoire et c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de venir ici », a déclaré l’attaquant allemand en conférence de presse. Avant de comparer la Ligue 1 à la Bundesliga : « Le championnat allemand est bien différent de la Ligue 1. Il y a beaucoup d’aspects physiques, de rapidité, beaucoup de box-to-box. J’ai remarqué qu’il y a beaucoup de duels, de un contre un en Ligue 1. Je vais très certainement avoir besoin de m’adapter à ce nouveau club, à ce nouvel environnement, à ce nouveau championnat mais je ferai de mon mieux pour progresser et aider l’équipe ». La saison dernière, Kevin Volland a inscrit 10 buts en 27 matches avant de subir, en février 2020, une grave blessure à la cheville gauche dont il se dit aujourd’hui totalement remis. « Depuis mon intervention en février, j’ai eu l’occasion de rejouer et de me réentraîner. Je retrouve au fur et à mesure mes sensations. Je m’entraîne d’arrache-pied pour être à 100 % ». Et pourquoi pas retrouver l’équipe nationale, car même s’il quitte pour la première fois son pays natal à 28 ans, Kevin Volland n’a pas fait une croix sur la Nationalmannschaft (la sélection allemande) : « J’ai joué avec la sélection, c’est vrai que l’équipe a un très haut niveau. Lorsque je faisais mes premiers pas avec cette équipe, le groupe était déjà bien formé après la victoire en Coupe du Monde. Ce n’était pas facile d’obtenir des sélections. Par la suite, il y a eu un renouvellement de génération, je suis encore dans la force de l’âge donc j’espère revenir un jour en sélection ». Mais l’attaquant le sait, seules de bonnes prestations sous les couleurs monégasques lui permettront de retrouver la sélection et de faire aussi bien que Jürgen Klinsmann, lui aussi passé par Monaco au début des années 90 (1992-1994). « J’espère faire de belles choses ici. Jürgen est une légende en Allemagne, un très grand joueur qui a eu une très belle carrière. Je vais essayer de faire aussi bien que lui », a glissé Volland dans un sourire.

Caio Henrique © Photo Iulian Giurca – Monaco Hebdo.

Caio Henrique, un latéral offensif

Deuxième recrue du mercato estival après Axel Disasi, Caio Henrique s’est engagé fin août pour les cinq prochaines saisons avec l’AS Monaco. Le montant de son transfert est estimé à 8 millions d’euros. Prêté successivement à Parana, Fluminense et enfin à Grêmio par l’Atlético de Madrid, le latéral gauche brésilien de 23 ans sort d’une excellente saison dans son pays natal au point d’être sur les tablettes de plusieurs clubs européens cet été. Celui qui est considéré comme l’un des meilleurs espoirs brésiliens à son poste a finalement décidé de poser ses valises en principauté. Un choix qu’il a justifié en conférence de presse, vendredi 11 septembre : « C’est vrai que plusieurs clubs européens souhaitaient s’attacher mes services. Mais pour moi, l’AS Monaco représente le choix idéal pour progresser et participer au beau jeu qui fait aussi la réputation du club. En travaillant dur, en essayant de progresser chaque jour, je pense que l’AS Monaco sera très certainement le meilleur choix qui s’offrait à moi ». Milieu de terrain reconverti latéral, capable de couvrir tout le couloir gauche, Caio Henrique est ce que l’on appelle un latéral moderne. Il va apporter son volume de jeu ainsi que ses qualités défensives et offensives à l’ASM. Reste à savoir si l’international Espoirs brésilien va être en mesure de répondre aux exigences du championnat de France, lui qui n’a disputé qu’une seule rencontre en Europe avec l’Atlético (69 minutes de jeu en Copa del Rey en 2016). Le natif de Santos s’est en tout cas dit prêt à relever le défi monégasque avant pourquoi pas de disputer les prochains Jeux olympiques (JO) avec le Brésil l’année prochaine (du 23 juillet au 8 août 2021) : « C’est une saison importante pour moi. J’ai l’intention de réaliser une très belle saison avec l’AS Monaco. Les Jeux Olympiques (JO) sont un objectif que j’ai avec la sélection brésilienne, mais cela passera surtout par ma réussite ici avec le club ». Avec Caio Henrique, l’ASM offre un complément de poids à Fodé Ballo-Touré et confirme sa volonté d’installer de la concurrence à tous les postes. « J’aime installer de la concurrence dans mes équipes, a confirmé le directeur sportif Paul Mitchell en conférence de presse. Je ne suis pas le coach, mais mon travail est de construire une équipe avec des profils complémentaires, de donner un équilibre à l’effectif ». Il faudra toutefois encore attendre un peu avant de voir le Brésilien sous les couleurs monégasques puisque Caio Henrique a été victime d’une lésion musculaire qui devrait le tenir éloigné des terrains pendant quelque temps. « J’ai ressenti une petite gêne lors du match amical contre Nice. J’ai préféré sortir et on a fait des examens qui ont révélé une petite lésion. C’est un contretemps mais je vais revenir avec de belles ambitions », a promis le latéral brésilien en conférence de presse.

De gauche à droite : Oleg Petrov, vice-président de l’ASM, Kevin Volland, attaquan, Caio Henrique, latéral gauche et Paul Mitchell, directeur sportif. © Photo Iulian Giurca – Monaco Hebdo.

D’autres mouvements attendus à l’ASM

Dans le sens des départs comme dans celui des arrivées, le mercato monégasque n’est pas terminé. D’autres mouvements de joueurs sont en effet encore à prévoir d’ici la fin du mercato prévue le 5 octobre. C’est en substance ce qu’ont laissé sous-entendre les dirigeants monégasques en conférence de presse vendredi dernier. « Le mercato est toujours ouvert. Il faut s’attendre à des départs. Et peut-être à des arrivées », a indiqué le directeur sportif, Paul Mitchell, qui a rappelé que « [s]on travail consiste à trouver le bon équilibre et à composer l’effectif le plus compétitif possible pour le mettre à disposition du coach ». D’ailleurs, vendredi soir, le club de la principauté a annoncé l’arrivée du gardien italien, Vito Mannone, pour deux ans (jusqu’en juin 2022). De son côté le vice-président de l’AS Monaco, Oleg Petrov, a souligné que le nombre de joueurs sous contrat était désormais de 53. Un « chiffre normal » selon lui. « Nous faisons beaucoup de travail avec Paul (Mitchell) pour équilibrer l’équipe », a confié Oleg Petrov appuyé par son directeur sportif. « Nous sommes en train d’entrer dans une phase où nous sommes très satisfaits de l’effectif. On a trouvé un bon équilibre. Si on peut apporter une dernière retouche, on le fera. On a une stratégie qui porte sur plusieurs mercatos. Mais si on peut ajouter une dernière pièce à ce puzzle, on ne s’en privera pas », a finalement conclu Paul Mitchell sans commenter la rumeur Brozovic, annoncé par les médias italiens dans le viseur du club de la principauté. Ça devrait donc encore bouger à l’ASM d’ici le 5 octobre.

Dmitri Rybolovlev © Photo Stéphane Senaux ASM-FC.

Une 1000ème victoire en Ligue 1 et un podium pour l’ASM

La trêve internationale n’aura pas entravé la bonne marche de l’AS Monaco en Ligue 1 (L1). Quinze jours après son premier succès de la saison à Metz, le club de la principauté a enchaîné avec une deuxième victoire consécutive, dimanche 13 septembre 2020, contre Nantes au stade Louis II. Sous les yeux de leur président, Dmitri Rybolovlev, les joueurs monégasques ont commencé la rencontre pied au plancher en inscrivant un but dès la 5ème minute de jeu par Sofiane Diop, qui reprenait d’une belle frappe enroulée un centre d’Aguilar dévié par un Nantais. Bien en place, les Monégasques auront plusieurs fois l’opportunité d’aggraver le score avant la mi-temps. D’abord par Tchouaméni qui a vu sa frappe flirter avec le montant du gardien nantais, Alban Lafont, à la 12ème minute. Puis par Badiashile dont la reprise sur corner heurtait la transversale trois minutes plus tard. Ou encore par Volland à la 29ème. Bien servi par Fabregas, très bon dimanche après-midi, l’international allemand, titulaire pour la première fois avec l’ASM, n’était pas loin d’ouvrir son compteur buts sans l’intervention du portier nantais qui repoussa sa volée en corner. Les Monégasques, dominateurs en première période, concédaient peu d’occasions à leurs adversaires si ce n’est un but logiquement refusé pour hors-jeu et une grosse frayeur juste avant la pause avec une reprise du Nigérian Moses, qui passait au-dessus des cages de Majecki. Le gardien polonais remplaçait dimanche Benjamin Lecomte, testé positif au coronavirus. La deuxième mi-temps commençait sur les mêmes bases que la première avec des Monégasques maîtres du ballon, qui étaient à deux doigts de doubler la mise par Ben Yedder mais la frappe de l’international français heurtait le poteau de Lafont (58ème minute). C’est finalement les Canaris qui égalisaient dans la foulée par Ludovic Blas qui reprenait de manière acrobatique un centre d’Appiah (61ème minute). Une égalisation de courte durée puisque quatre minutes plus tard (65ème minute), Willem Geubbels qui venait de faire son apparition sur le terrain redonnait l’avantage à l’AS Monaco bien servi par Henry Onyekuru lui aussi entré en jeu quelques minutes auparavant. Un coaching parfait donc pour Niko Kovac et un premier but en Ligue 1 pour le jeune attaquant monégasque de 19 ans, recruté en 2018 à Lyon pour 20 millions d’euros. Après ces deux buts coup sur coup, les Asémistes géraient leur avantage sans concéder de grosses occasions et s’adjugeaient un deuxième succès consécutif en L1. Cette victoire contre les Canaris est la 1000ème du club de la principauté dans l’élite du football français. Un exploit que seuls Marseille (1 115), Bordeaux (1 057) et Saint-Étienne (1 044) avaient atteint jusqu’à présent. Avec ce 1000ème succès, l’AS Monaco les rejoint et entre un peu plus encore dans l’histoire du championnat de France. Il permet aussi aux hommes de Niko Kovac de monter sur le podium de la Ligue 1 (2ème) avec sept points pris sur neuf possibles. Prochain rendez-vous samedi 19 septembre à 21h à Rennes pour un choc au sommet, puisque les Bretons occupent actuellement la première place du classement (7 points également mais une meilleure différence de buts par rapport à l’ASM).

Oleg Petrov prend du galon à la LFP

Le vice-président de l’AS Monaco, Oleg Petrov, a été élu pour la première fois, jeudi 10 septembre 2020, au sein du Conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP). Avec cette élection, le dirigeant russe, arrivé au club en février 2019 à la place de Vadim Vasilyev, prend du poids dans le paysage du football français et marche sur les traces de son prédécesseur qui avait lui aussi siégé au Conseil d’administration de la Ligue en 2016. Présent en conférence de presse, vendredi 11 septembre, pour la présentation des nouvelles recrues du club, Oleg Petrov est revenu sur ses nouvelles responsabilités. « L’élection à la LFP était très importante pour le football français. J’ai reçu beaucoup de soutien des autres présidents pour mon élection au conseil d’administration. Notre groupe va travailler ensemble avec force. Pour moi, c’est un grand défi, c’est un rôle important. Je vais faire tous les efforts possibles pour promouvoir le football français au niveau international », a notamment déclaré le vice-président de l’ASM. Au sein de ce conseil d’administration, Oleg Petrov côtoiera d’autres présidents de clubs de Ligue 1 et Ligue 2 comme Nasser al-Khelaïfi (PSG), Jacques-Henri Eyraud (OM), Jean-Pierre Rivère (Nice) ou encore Waldemar Kita (Nantes). À noter enfin que l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Vincent Labrune, a été élu nouveau président de la LFP. Il succède à Nathalie Boy de la Tour, qui avait décidé de ne pas briguer un nouveau mandat.

L’ASM touchée par le Covid-19

Alors que trois cas de Covid-19 au sein de l’Academy (centre de formation de l’AS Monaco) ont été confirmés par les autorités sanitaires monégasques jeudi dernier, le vice-président du club de la principauté, Oleg Petrov, a tenu à rassurer en conférence de presse. « La situation médicale est sous contrôle. Dans le sud de la France, nous sommes touchés par le Covid mais le club prend toutes les mesures pour limiter les risques. Tous les services du club prennent cela très au sérieux. Le port du masque, les distances sociales… sont très bien contrôlées à tous les niveaux, dans notre centre d’entraînement, dans notre stade. Ce n’est pas facile mais nous faisons tout notre possible », a confié Oleg Petrov. Au sein de l’effectif professionnel (joueurs et staff confondus), 4 cas de Covid-19 ont été enregistrés depuis la reprise de l’entraînement le 22 juin. Le dernier en date a été annoncé par le club de la principauté la veille du match contre Nantes. « Le joueur va bien, son état de santé ne suscite pas d’inquiétude. Toutes les mesures nécessaires ont été prises : il a été isolé et suivi par le staff, en lien avec les autorités », a écrit l’ASM, samedi 12 septembre, sans dévoiler l’identité du joueur touché.

Vidéo : L’ASM présente Kevin Volland et Caio Henrique

Publié le

Les plus lus

Mercato : Opération dégraissage réussie pour l’AS Monaco

Avec 42 départs et seulement 6 arrivées, l’AS Monaco a considérablement réduit son effectif au cours de ce mercato estival, qui a fermé ses portes lundi 5 octobre 2020.

Danseurs voltigeurs à Cannes

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!