lundi 17 janvier 2022
AccueilActualitésSportYakuba Ouattara vise « le top 8 en EuroLeague »

Yakuba Ouattara vise « le top 8 en EuroLeague »

Publié le

Alors que l’ASM Basket reçoit l’ASVEL à Gaston Médecin vendredi 26 novembre 2021 pour le compte de la douzième journée de l’EuroLeague, Yakuba Ouattara s’est confié à Monaco Hebdo. L’international français, de retour sur le Rocher après une expérience mitigée à l’étranger, évoque ses performances, ses ambitions avec la Roca Team et avec l’équipe de France, qu’il garde toujours dans un coin de sa tête. Interview.

Yakuba, vous êtes de retour à Monaco cette saison : pourquoi avez-vous choisi de revenir sur le Rocher ?

Déjà il y avait la qualification pour l’EuroLeague, qui est la meilleure compétition européenne. J’ai toujours eu pour ambition de jouer au plus haut niveau européen. Et qui plus est à Monaco, qui est ma maison. Nous avons vécu de belles choses dans le passé. Avoir l’opportunité de revenir pour jouer la meilleure compétition, le choix a été vite fait. C’était vraiment la cerise sur le gâteau.

Comment jugez-vous les performances de l’équipe depuis le début de saison ?

Les performances de l’équipe sont bonnes. Nous avons eu un mois d’octobre très dur en termes de rythme car nous avons joué beaucoup de matches. 12 matches en un mois, c’est presque la moitié d’une saison LNB [championnat de France – NDLR]. C’est un rythme très soutenu. Nous avons assez bien débuté notre saison, que ce soit en championnat de France où nous ne comptons qu’une seule défaite (1). Et en EuroLeague, nous avons un bilan positif donc c’est un bon début de saison. L’équipe a un très gros potentiel donc ça laisse présager du bon parce qu’on peut encore beaucoup s’améliorer.

« Mon début de saison est correct, mais je sais que je peux faire encore mieux »

D’un point de vue plus personnel, êtes-vous satisfait de votre début de saison ?

Mon début de saison est correct. Je suis dans mon rôle dans l’équipe, qui est principalement défensif. Je dois apporter de l’énergie que ce soit en sortie de banc ou en tant que titulaire. Offensivement, je dois laisser les choses venir à moi, sans forcer. Pour moi, c’est correct mais je sais que je peux faire encore mieux.

Comment vivez-vous la concurrence dans l’équipe ?

C’est une situation particulière car nous avons 16 joueurs. C’est un peu la première fois que je vis une situation comme celle-ci. C’est le cas également pour d’autres joueurs dans l’équipe. Nous savons d’avance qu’il y aura des matches où nous jouerons plus ou moins. D’autres que nous ne disputerons pas. Ça va tourner. À partir du moment où il y a 16 joueurs, on sait que certains seront sur le côté. Les rôles seront forcément amoindris. Cela fait partie des sacrifices pour le bien de l’équipe.

Quels sont vos objectifs cette saison ?

En championnat de France, l’objectif c’est le titre clairement. Et en EuroLeague, c’est gagner le maximum de matches et accrocher le top 8. Je pense que nous en avons largement le potentiel. C’est quelque chose que nous pouvons réaliser.

« Tant que je serai en forme et que je pourrai jouer, ce sera toujours un objectif pour moi d’aider au maximum l’équipe nationale »

Quel regard portez-vous sur l’évolution du club ?

Le club n’a cessé d’évoluer d’année en année. Dès la première saison, j’ai senti cette envie du club de toujours progresser, de ne jamais se satisfaire des résultats que nous avons pu avoir dans le passé, et d’essayer chaque année d’apporter un plus pour toujours faire un pas en avant. Cela donne le résultat que nous avons. Aujourd’hui, nous jouons la meilleure compétition européenne. Et tout cela, en très peu de temps. La rapidité avec laquelle les choses se sont faites est assez folle. Mais ce n’est pas si étonnant quand on connaît tout le travail qui est fait derrière.

Vous êtes parti à l’étranger aux États-Unis et en Espagne (2) : que retenez-vous de ces expériences ?

Ces expériences ont été enrichissantes, même s’il a pu y avoir de la frustration. Il y a eu des bons et des mauvais moments. Pour moi, ça a été de super expériences qui m’ont aidé à grandir que ce soit en tant qu’homme ou joueur. Ce n’est pas donné à tout le monde non plus de pouvoir partir à l’étranger et d’avoir une expérience étrangère. C’était une de mes ambitions quand je suis parti. Je l’ai réalisée et voilà. Pour moi, ça reste du positif.

L’équipe de France est-elle toujours dans un coin de votre tête ?

Oui bien sûr. Tant que je serai en forme et que je pourrai jouer, ce sera toujours un objectif pour moi d’aider au maximum l’équipe nationale. Ça reste dans la tête oui.

1) Cette interview a été réalisée le 3 novembre 2021. Depuis, l’ASM Basket s’est inclinée une seconde fois en championnat contre Bourg-en-Bresse (88-63) le 7 novembre 2021.

2) Arrivé à Monaco lors de la saison 2015-2016, Yakuba Ouattara a rejoint les Nets de Brooklyn en 2017-2018 avant de revenir une première fois en principauté en 2018. La saison dernière, l’arrière français évoluait au Real Betis Séville.

Publié le

Monaco Hebdo