lundi 27 septembre 2021
AccueilActualitésSportC’est l’heure de la reprise pour l’AS Monaco

C’est l’heure de la reprise pour l’AS Monaco

Publié le

Le vice-président de l’AS Monaco, Oleg Petrov, et son directeur sportif, Paul Mitchell, ont donné une conférence de presse, vendredi 25 juin, pour la reprise de l’entraînement des Rouge-et-Blanc.

L’occasion de faire le point sur le mercato et les ambitions du club pour cette nouvelle saison.

A près plusieurs semaines de repos bien méritées, les hommes de Niko Kovac ont repris le chemin de l’entraînement, vendredi 25 juin 2021. Une rentrée des classes en ordre dispersé, puisque l’entraîneur croate doit pour le moment se passer des joueurs internationaux retenus pour l’Euro (Ben Yedder, Volland, Golovin) et la Copa America (Maripan). C’est donc un groupe restreint qui a retrouvé les terrains de La Turbie et découvert le tout nouveau centre de performance du club. Construit sur sept niveaux, ce « lieu de vie de haut niveau » de 7 500 mètres carrés rassemble un data center, le centre médical, des équipements spécialisés dernier cri pour la récupération et la réathlétisation, une meeting room ou encore un auditorium. De quoi faire entrer le club de la principauté dans une autre dimension selon Paul Mitchell : « Ce nouveau centre de performance nous amène dans une nouvelle ère. Ses atouts sont nombreux, il va permettre aux joueurs de performer à un très haut niveau et au club d’atteindre une certaine forme de régularité au niveau des résultats et dans la préparation. Tous les grands clubs s’appuient sur ce type d’outils. Nous sommes heureux de pouvoir l’utiliser ». Un satisfecit partagé par le vice-président de l’ASM, Oleg Petrov, qui y voit toute « l’ambition du président », Dmitry Rybolovlev, qui aura déboursé plus de 50 millions d’euros pour la construction de cette infrastructure.

« Continuer à développer le club »

Les joueurs et le staff monégasques disposent donc d’un outil précieux à l’heure où le club s’apprête à retrouver l’Europe après trois ans d’absence. Les ambitions seront d’ailleurs encore élevées cette saison comme le rappelle Oleg Petrov : « Nous attaquons cette saison avec beaucoup d’énergie, de dynamisme et d’envie. Nous souhaitons continuer nos progrès et confirmer notre présence dans le haut du championnat et sur les compétitions européennes ». L’ASM va-t-elle alors viser le titre cette saison après avoir conclu le précédent exercice à la troisième place et battu le Paris Saint-Germain (PSG) à deux reprises en Ligue 1 (L1) ? « L’objectif cette saison sera de consolider notre position et de continuer à bâtir le club », répond le dirigeant monégasque qui refuse donc de parler de titre pour le moment. « Nous regardons les premières places. C’est l’ambition de notre président et c’est aussi lié à l’histoire du club. L’AS Monaco mérite cette place. Mais l’objectif stratégique est le développement du club et confirmer notre belle saison dernière », insiste-t-il. Élu au conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP), Oleg Petrov s’est par ailleurs réjoui de l’arrivée d’Amazon, qui a raflé les droits de diffusion de la L1, au détriment du ticket Canal+/BeIN Sports, contre 259 millions d’euros annuels pour les trois saisons à venir : « L’arrivée d’Amazon est une bonne nouvelle pour le football français. Je soutiens complètement la décision de la Ligue dans cette initiative. C’est une entreprise de standing, qui maîtrise les nouvelles technologies et qui est une référence pour le jeune public ».

Oleg Petrov. Vice-président de l’AS Monaco © Photo AS Monaco FC.

« Nous attaquons cette saison avec beaucoup d’énergie, de dynamisme et d’envie. Nous souhaitons continuer nos progrès et confirmer notre présence dans le haut du championnat et sur les compétitions européennes »

Oleg Petrov. Vice-président de l’AS Monaco

« Le marché est plus difficile que l’an dernier »

Pour parvenir à atteindre ces objectifs élevés, Monaco va devoir forcément renforcer un effectif certes qualitatif mais peu habitué aux grandes soirées européennes. « Nous y travaillons dur », a ainsi répété à plusieurs reprises le directeur sportif du club, Paul Mitchell, conscient des difficultés qui l’attendent durant cette intersaison. « Le marché est actuellement particulier avec l’Euro en cours. Les joueurs qui y participent rentreront plus tard de vacances. Cela ralentit le flux du mercato. Nous sommes confrontés à cette situation même si l’on travaille dur pour améliorer l’équipe ». Et pour ne rien arranger, la crise liée à la pandémie de Covid-19 continue de faire des dégâts sur les finances des clubs : « La situation sanitaire a également une répercussion. C’est tout l’écosystème du football qui est touché. Nous faisons le maximum pour bien préparer l’équipe et prendre les bonnes décisions ». L’incertitude qui plane encore sur une participation, ou non, de l’AS Monaco à la prochaine Ligue des champions n’arrange pas non plus les choses. Le club de la principauté devra en effet disputer deux tours préliminaires, soit quatre matches, au cours de l’été pour valider définitivement son billet pour la plus prestigieuse des coupes européennes. « Ce mercato estival est plus difficile que l’an dernier », résume ainsi Paul Mitchell dont l’une des missions cette année sera encore de réduire le nombre de joueurs sous contrat. Cette opération dégraissage a d’ailleurs débuté avec le prêt d’Arthur Zagre au FC Utrecht (Pays-Bas) et le transfert de Gil Dias au Benfica Lisbonne (Portugal). D’autres joueurs prêtés la saison dernière devraient également plier bagage au cours de l’intersaison. On pense notamment à Keita Baldé, Henry Onyekuru ou encore Antonio Barreca.

Oleg Petrov (à gauche) et Paul Mitchell (à droite) entourent leur première recrue Alexander Nübel © Photo AS Monaco FC.

Alexander Nübel, première recrue de l’ASM

Dans le sens des arrivées, il ne devrait pas y avoir de grands chambardements sur le Rocher même si le directeur sportif monégasque garde un œil attentif sur l’Euro, où de jeunes pépites crèvent l’écran. « Nous sommes très actifs. Mais c’est le cas toute l’année, pas seulement durant l’Euro. De magnifiques profils montrent leurs qualités dans cette compétition. Nos cibles ne sont pas seulement à l’Euro, mais sur tous les continents, explique le responsable du recrutement de l’ASM. Notre travail est d’amener de la concurrence au sein du groupe dirigé par Niko. Notre équipe est jeune, dynamique et avec un très grand potentiel. Tout joueur qui nous rejoint devra renforcer l’effectif et amener de la valeur ajoutée ». Et s’il a refusé de commenter la piste du Brésilien Jean Lucas, sous contrat avec l’Olympique Lyonnais (OL), Paul Mitchell a en revanche balayé la rumeur Jérôme Boateng : « Jérôme (Boateng) est un professionnel extraordinaire, Niko (Kovac) connaît son profil, mais notre projet est différent. On est plus dans les investissements sur le long terme et les profils à faire progresser ». Une description qui correspond parfaitement au profil d’Alexander Nübel. Le gardien allemand de 24 ans a rejoint, dimanche, l’AS Monaco sous la forme d’un prêt de deux saisons, jusqu’en 2023. Remplaçant de Manuel Neuer au Bayern Munich, Nübel vient concurrencer Benjamin Lecomte. « Je suis très heureux de rejoindre l’AS Monaco, un club reconnu et suivi en Allemagne. L’ASM vient d’effectuer une très belle saison et s’apprête à redécouvrir la Coupe d’Europe. Je suis très enthousiaste à l’idée de m’inscrire dans cette belle dynamique, d’apporter ma pierre à l’édifice et de découvrir un nouveau championnat », a réagi le meilleur gardien de l’Euro Espoirs 2019.

© Photo AS Monaco FC.

« Notre travail est d’amener de la concurrence au sein du groupe dirigé par Niko. Notre équipe est jeune, dynamique et avec un très grand potentiel. Tout joueur qui nous rejoint devra renforcer l’effectif et amener de la valeur ajoutée »

Paul Mitchell. Directeur sportif de l’AS Monaco

Ligue 1 : Monaco recevra Nantes pour l’ouverture du championnat

Le calendrier de la saison 2021-2022 a été dévoilé vendredi 25 juin. La première journée aura lieu le week-end des 7 et 8 août 2021. À cette occasion, l’AS Monaco recevra le FC Nantes au stade Louis II. La date et l’heure exactes restent à déterminer. Pour la deuxième journée, les hommes de Niko Kovac se déplaceront à Lorient avant d’accueillir le RC Lens le week-end des 21 et 22 août. Les Monégasques clôtureront ce premier mois de compétition avec un déplacement chez les promus troyens (le 28 ou 29 août 2021). « Nous sommes contents. Je pense que c’est un calendrier favorable », a commenté le vice-président, Oleg Petrov, qui n’oublie pas que le club de la principauté devra disputer les tours préliminaires de la Ligue des Champions en août. Le premier derby azuréen aura lieu à Nice, le week-end des 18 et 19 septembre 2021. Le match retour en principauté est prévu le 19 ou 20 avril 2022. Une semaine avant le déplacement à l’Allianz Riviera, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder recevront au stade Louis II l’Olympique de Marseille (OM) lors de la 5ème journée alors que le champion de France en titre, Lille, se rendra en principauté le week-end des 20 et 21 novembre 2021. Parmi les autres grands rendez-vous de la saison, l’AS Monaco recevra l’Olympique Lyonnais (OL) le week-end des 5 et 6 février 2022 et le Paris Saint-Germain (PSG) le week-end des 19 et 20 mars 2022. Les hommes de Niko Kovac termineront la saison avec un déplacement au stade Bollaert-Delelis de Lens, le 21 mai 2022. Le calendrier complet est à retrouver sur le site Internet de la Ligue de football professionnel (LFP).

Jeux olympiques : Monaco refuse de libérer ses joueurs

Alors que la Fédération française de football (FFF) a annoncé sa liste des 18 joueurs retenus pour disputer les Jeux olympiques (du 23 juillet au 8 août 2021), dans laquelle figure le Monégasque Benoît Badiashile, Oleg Petrov a tenu à être clair : aucun Asémiste n’ira à Tokyo. « Nous comprenons et connaissons l’importance des Jeux olympiques (JO). Mais nous devons regarder l’intérêt du club. On pourrait jouer, et nous l’espérons, quatre matches décisifs pour la qualification en Ligue des Champions au mois d’août. Pour nous, c’est un objectif très important. Et c’est aussi le cas pour le football français en général, car il doit se battre pour maintenir une position solide au niveau du football européen. Notre position aurait été différente si nous n’avions pas eu ces tours préliminaires à disputer. Là, elle est très claire », a justifié le vice-président du club de la principauté. Avant de conclure : « J’ai parlé avec les dirigeants de la Fédération. J’y ai investi beaucoup de temps. Nous avons parlé avec Paul (Mitchell) et Niko (Kovac) et nous avons étudié cette question avant de donner une réponse. Nous devons passer ces tours préliminaires. Nous n’avons donc pas d’autres choix ». Le sélectionneur de l’équipe de France olympique, Sylvain Ripoll, va donc devoir se creuser la tête, car d’autres clubs de Ligue 1 ont aussi refusé de libérer leurs joueurs.

Le programme de pré-saison de l’ASM

  • Du 28 juin au 3 juillet : stage à Zell Am See (Autriche)
  • Samedi 3 juillet à 16h30 : match amical contre le Red Bull Salzbourg, au Sportpark d’Anif
  • Samedi 10 juillet (horaire et lieu à déterminer) : match amical contre le Cercle Bruges
  • Du 19 juillet au 24 juillet : stage à Stegersbach (Autriche)
  • Samedi 24 juillet (horaire et lieu à déterminer) : match amical contre le VfL Wolfsburg
  • D’autres matches amicaux sont en cours de finalisation. Ils seront communiqués ultérieurement par le club.

Publié le

Monaco Hebdo