mardi 28 septembre 2021
AccueilActualitésSportAS Monaco?: à quand le mouvement??

AS Monaco?: à quand le mouvement??

Publié le

Etienne Franzi
Etienne Franzi et Michel Aubéry dirigent toujours le club et Laurent Banide coache toujours l'équipe. © Photo Monaco Hebdo.

Depuis la relégation du club en Ligue 2 au soir du match face à l’Olympique Lyonnais, rien n’a filtré quant à l’avenir de l’AS Monaco. Seul fait avéré?: Marc Keller, le directeur sportif, a été licencié.

Etrange sensation, vendredi dernier, au moment de découvrir les calendriers de Ligue 1 et de Ligue 2 concoctés par la Ligue de Football Professionnelle pour la saison 2011/2012. Il faudra s’y habituer, le club de la principauté jouera désormais le vendredi ou le lundi, avec dans ce dernier cas, une probable diffusion sur Eurosport. Au passage, l’ASM a touché 17?571?681 euros de droits TV pour la saison 2010/2011. En comparaison, Le Mans, qui remporte le jackpot des audiences de Ligue 2, a touché 5?142?150 euros. Soit environ 3,4 fois moins. Pour leurs premiers pas en Ligue 2 depuis 35 ans, les Monégasques joueront donc Boulogne-sur-mer au Louis-II le 29 juillet prochain. Suivront au mois d’août, Troyes, Reims, Amiens puis Lens, pour une rencontre au sommet entre deux glorieuses équipes déchues de l’élite. La reprise de l’entraînement à la Turbie est prévue pour le lundi 20 juin. Mais avec quels dirigeants et quels joueurs?? A l’heure où nous écrivons ces lignes, personne ne le sait.

Un mercato et des dirigeants en stand-by

Etienne Franzi et Michel Aubéry dirigent toujours le club et Laurent Banide coache toujours l’équipe. Seule certitude?: le directeur général Marc Keller, décrié de toutes parts pour son action au sein du club, a été remercié la semaine dernière. Et il ne sera pas forcément remplacé poste pour poste. Jean-Luc Buisine, responsable du recrutement de Lille, serait sur les tablettes du président Franzi pour renforcer ce domaine qui a fait défaut à l’ASM. A part ça, le silence absolu. Sauf une rumeur plus ou moins insistante, concernant un changement dans l’actionnariat?: un investisseur russe, généreux milliardaire, aurait racheté 70 % des parts de l’AS Monaco. Mais rien d’officiel sur la rénovation souhaitée par le prince Albert II. Le mercato monégasque reste pour l’instant, lui aussi, immobile. Tant côté départs qu’au rayon arrivées. En cette fin de semaine, des décisions devaient tomber concernant plusieurs joueurs. L’attaquant Dieumerci Mbokani est annoncé partant, tout comme Chu-Young Park, qui pourrait rebondir à Paris ou mieux, à Liverpool, et le gardien Stéphane Ruffier, qui avait dévoilé son intention de quitter Monaco dès la relégation du club. Le Nigérian Lukeman Haruna pourrait également faire ses valises. Quant à Sébastien Puygrenier, seulement prêté, il est reparti à Saint-Petersbourg. Dans le sens inverse, quelques noms ont été avancés à l’instar du défenseur Kaba Diawara, un habitué du championnat français.

Il ne va pas falloir traîner trop longtemps car dans ces conditions, le passage de l’ASM à la Ligue 2 s’annonce compliqué. Le risque pour les Rouge et Blanc réside surtout dans le nombre de prétendants à la montée en Ligue 1. Outre Lens, d’anciens pensionnaires de la Ligue 1 comme Le Havre, Nantes, Le Mans ou Metz, préparent depuis quelques années le terrain pour une remontée à l’échelon supérieur. A noter lors des dernières saisons que les surprises sont fréquentes dans le wagon de la L1. Personne n’aurait misé sur le trio Evian-Thonon-Gaillard, Ajaccio et Dijon pour l’accession en première division au début de la saison 2010/2011. Et pourtant… Si le club de la principauté s’était maintenu en Ligue 1, il aurait affronté l’Olympique Lyonnais, celui-là même qui l’a envoyé à l’étage inférieur. Mais avec des si, on refait tout un championnat.

Publié le

Monaco Hebdo