mardi 22 septembre 2020
Accueil Actualités Société Voitures propres : jusqu’à 8000 euros de prime

Voitures propres : jusqu’à 8000 euros de prime

Publié le

Exit les subventions aux 4×4 et grosses cylindrées. Depuis le 1er septembre, l’Etat a revu son système de primes pour favoriser l’achat de véhicules vraiment « propres ».

Par Clarine Baudin.

Le gouvernement monégasque fait le ménage. Afin d’inciter l’achat de véhicules moins polluants, il vient de modifier le système de primes accordées à l’acquisition des véhicules hybrides et électriques. Ainsi, depuis le 1er septembre dernier, les véhicules hybrides/diesel sont exclus du dispositif, « pour des raisons sanitaires », précise Cyril Gomez, directeur de l’Environnement. De la même manière, les primes ne sont plus accordées aux hybrides émettant plus de 110 g de CO2 par kilomètre. La logique est simple : il s’agit d’en finir avec les subventions étatiques favorisant l’achat de berlines et de 4×4 et de rendre le système plus cohérent. C’est pourquoi parallèlement, un autre type de véhicule hybride bénéficie de la création d’un dispositif spécifique. Il s’agit des véhicules hybrides rechargeables, aussi appelés plug-in. Les acheteurs de ces derniers se voient accorder un bonus gouvernemental pouvant aller jusqu’à 8 000 euros. « En substance, à moyens constants, le gouvernement s’attache à aider les véhicules les plus vertueux sur le plan environnemental », explique Cyril Gomez, qui parle d’un dispositif coûtant environ 500 000 euros par an à l’Etat.

Une histoire de symbole
Sur le marché automobile monégasque, ces aménagements ne devraient pas avoir de gros impacts sur les ventes de véhicules hybrides. Comme l’explique Rodolphe Travaillard, directeur des ventes en principauté pour Toyota et Lexus : « Pour Toyota, le nouveau dispositif ne change pas la donne. Chez Lexus, par contre, sur les cinq modèles proposés à la vente en hybride, seuls deux sont encore éligibles à la prime. » Avant d’ajouter, lucide, que de toute façon, « sur des modèles allant de 70 000 à 80 000 euros, les clients ne sont pas à 3 000 euros près… » Selon le professionnel, si la différence de prix devrait impacter à la marge le comportement de l’acheteur, un autre facteur pourrait jouer en revanche dans la balance : avec ce nouveau classement des véhicules écolo, la perte de “l’étiquette propre” de certains modèles pourrait dissuader l’acheteur.

Un parc en essor
Le nouveau dispositif boostera-t-il oui ou non les ventes ? L’avenir le dira. Ce système de primes, qui s’adresse aussi bien aux acheteurs de véhicules hybrides à quatre, trois et deux-roues, a été instauré en 1994. Il semble aujourd’hui bénéficier d’un effet de mode. En effet, depuis 2011, l’attrait pour les véhicules propres s’accentue. La direction de l’environnement répertorie ainsi 231 nouvelles immatriculations de véhicules hybrides et électriques en 2012 et 114 uniquement pour le premier semestre de 2013… Au total, 420 véhicules composent le parc hybride monégasque, tandis que le parc électrique en compte 404. Soit un total de 824 véhicules contre 613 en février 2012. L’Etat a décidé de donner l’exemple. « Le prince possède une plug-in, et la plupart de ses voitures d’escorte sont des Lexus hybrides », déclare Rodolphe Travaillard, pas peu fier que sa concession soit fournisseur officiel du palais. L’exemple semble aujourd’hui faire son chemin.

Monaco, toujours plus électrique
Logique : en principauté, tout est mis en œuvre pour inciter à l’achat de véhicules électriques rechargeables (plug-in). Outre une prime pouvant aller jusqu’à 8 000 euros, les acquéreurs se voient accorder des avantages pour se garer en ville. Si, comme pour tout un chacun, le stationnement en parking public souterrain reste payant, la mairie de Monaco offre aux véhicules électriques le stationnement en surface, dans la rue. De plus, ces véhicules peuvent profiter gracieusement, pour la recharge, des prises installées dans la ville. Le réseau en compte plus de 400. Grâce à un partenariat avec la région Nice Côte d’Azur, l’avantage s’étend au-delà de la frontière monégasque. Les véhicules électriques immatriculés en principauté peuvent en effet se recharger gratuitement sur les bornes Auto-Bleue. Pour en profiter, il faut tout de même anticiper le coup : l’utilisateur doit avoir un autocollant d’identification et une carte d’abonné délivrés par le service des Parking Publics. Ils doivent également être inscrits sur le site internet Auto-Bleue. L’avantage profite dans le sens inverse aux conducteurs de véhicules électriques niçois, qui, s’ils possèdent l’autocollant, peuvent à leur tour profiter de recharges gratuites à Monaco.

Publié le

Les plus lus

Les Parents terribles au théâtre national de Nice

0
La programmation théâtrale du théâtre national de Nice (TNN) reprend avec la pièce Les Parents terribles de Jean Cocteau (1889-1963).

Parrainer un artiste

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!