jeudi 15 avril 2021
Accueil Actualités Société Travaux : le Jardin Exotique fermé jusqu’en 2022

Travaux : le Jardin Exotique fermé jusqu’en 2022

Publié le

En raison d’importants travaux de sécurisation et de consolidation du site communal, le Jardin Exotique restera fermé au public jusqu’en 2022. Les travaux ont débuté à la sortie du confinement, en mai 2020. Il s’agit du chantier le plus important jamais entrepris au sein du Jardin Exotique depuis son ouverture en 1933, selon la mairie. Ils mobilisent jusqu’à 15 ouvriers au quotidien, sous la coordination des services techniques communaux, et portent principalement sur les rochers artificiels et les passerelles de la zone accessible au public. Ces travaux, prévus au départ début 2020, ont été différés à cause du confinement, et se sont avérés bien plus complexes que prévu pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les travaux initiaux effectués entre 1913 et 1933, au moment de la création du Jardin Exotique, n’avaient pas été répertoriés ou documentés, comme le rappelle la mairie. Les ouvriers ont donc découvert au fur et à mesure comment le chantier s’était déroulé, à l’époque. Ensuite, la topographie du jardin, à flanc de falaise, rend particulièrement difficile l’acheminement des engins et matériaux, ainsi que l’évacuation des gravats. Pour sécuriser le site, la démolition des rochers artificiels susceptibles de tomber sur le domaine public a débuté pendant l’été 2020. À ce jour, la plupart des rochers artificiels les plus dangereux du côté de Cap-d’Ail ont été sécurisés. Les travaux se poursuivront tout au long de l’année 2021, en particulier sur le versant du côté de Menton. L’étape suivante consistera en la reconstruction de ces rochers artificiels. Parallèlement, des travaux sont entrepris sur les passerelles. À la fin du mois de mars 2021, quatre d’entre elles, d’une longueur de 4,80 jusqu’à 9 mètres, devraient être remplacées. Le “grutage” des passerelles s’effectue de nuit, car il nécessite de couper la circulation sur le boulevard du Jardin Exotique. À terme, les neuf passerelles enrobées de décors en faux bois seront remplacées, mais tous les garde-corps seront identiques d’un point de vue esthétique. Afin de réaliser ces travaux d’envergure, le conseil communal a validé à l’unanimité le prélèvement de 1,16 million d’euros sur le fonds financier communal. Cette somme comprend 660 000 euros pour la sécurisation des rochers artificiels et 500 000 euros pour le remplacement et la réfection des quatre passerelles. À ce total s’ajoutent près de 100 000 euros pour des études préalables, des sondages et des essais. La dernière phase des travaux de sécurisation devrait être prise en charge par la mairie. Pendant toute la durée de ces travaux, l’équipe des jardiniers est présente sur place pour l’entretien quotidien des plantes et pour les déplacer, si besoin. Le Jardin Exotique renfermant des milliers d’espèces, dont certaines sont centenaires, l’objectif est de protéger au maximum les plantes. Certaines sont ainsi enveloppées à leur base, d’autres sont protégées par de grandes toiles. Sans oublier les grillages qui ont été installés, afin de retenir les plus grosses pierres. Des travaux comprenant la modernisation du réseau d’arrosage, la remise à neuf du réseau d’évacuation des eaux de pluie, ainsi que l’installation d’un réseau d’éclairage dans les allées du Jardin Exotique, seront nécessaires par la suite. La réouverture au public est prévue à l’horizon 2022.

Publié le

Les plus lus

Axel Disasi, itinéraire d’un roc enfin récompensé

Originaire de Villiers-le-Bel en banlieue parisienne, Axel Disasi n’a pas eu une carrière linéaire. À l’image de sa première saison avec l’AS Monaco, le défenseur de 23 ans a connu des hauts et des bas, mais il est toujours parvenu à s’imposer partout où il est passé, à force de travail et d’abnégation.
Monaco Hebdo