mercredi 20 octobre 2021
AccueilActualitésSociétéTournoi caritatif Princess of Monaco Cup : les projets en attente de financement

Tournoi caritatif Princess of Monaco Cup : les projets en attente de financement

Publié le

Cette année, les bénéfices du tournoi de golf caritatif Princess of Monaco Cup, organisé le 16 septembre 2021 en principauté, reviendront à l’association Fight Aids Monaco, présidée par la princesse Stéphanie, et à la fondation princesse Charlène de Monaco, créée par la princesse Charlène en 2012. Alors que Monaco Hebdo bouclait ce numéro le 21 septembre 2021, le montant récolté cette année n’avait pas encore été communiqué, mais les bénéficiaires espèrent atteindre au moins les 330 000 euros obtenus en 2019. L’édition 2020 n’a pas eu lieu à cause de la crise sanitaire. Ces fonds permettront de financer différents projets, en attente de financement. Pour la fondation Charlène, c’est le projet  « Aqwa itineris » qui sera financé. Il s’agit d’une piscine portable pour rendre les cours de natation accessibles à tous, en zone reculée. Un projet au Bangladesh est également dans les cartons. Il a pour ambition d’enseigner la natation aux enfants et de financer la formation de sauveteurs. Pour Fight Aids, l’argent récolté accompagnera le quotidien de la maison de vie de Carpentras, où 1 300 personnes fragilisées par le virus du sida ont été accueillies depuis 2004. Cette association soutiendra aussi l’Etanefi Day Care Center Trust en Afrique du Sud, un centre polyvalent qui accueille des enfants touchés par le Sida, dans un bidonville de Cape Town. En 2019, pour la première édition, cette coupe des célébrités qui avait réuni 18 équipes, avait permis de financer la rénovation de la piscine municipale princesse Charlène à La Turbie, ainsi que des cours de natation au lycée Awutu Breku, géré par EDP Trust, au Ghana. Cette année, des personnalités sportives, comme le pilote de Formule 3 (F3) Arthur Leclerc, l’ex-champion NBA David Lee (2015 – Golden State Warriors), et Mutaz Essa Barshim, médaillé olympique à Tokyo en saut en hauteur, étaient de la partie.

Publié le

Monaco Hebdo