samedi 22 janvier 2022
AccueilActualitésSociété“Rue Caroline : très satisfaits du résultat”

“Rue Caroline : très satisfaits du résultat”

Publié le

Suite à notre article diffusé dans le MH n° 885 Rue Caroline : la colère des commerçants, Nicolas Matile-Narmino, le président de l’UCAM (Union des commerçants et artisans de Monaco) a souhaité réagir. « Evidemment on ne fait jamais l’unanimité, et certains préfèrent voir le verre à moitié vide, plutôt qu’à moitié plein… Mais quoiqu’il en soit, il est indéniable que cette nouvelle artère va redynamiser le quartier de la Condamine ! Nous sommes très satisfaits du résultat. Les commerçants seront certainement les premiers bénéficiaires de cette rénovation », indique-t-il. Tout en affirmant que « les représentants du commerce ont été associés à chaque étape du projet. » « Rappelons qu’au départ, seul le revêtement du sol devait être refait : un peu de goudron rouge et rien de plus. L’UCAM, avec l’appui du conseil national, a demandé une rénovation complète de la rue. Le gouvernement a débloqué plus de 2 millions d’euros pour réaliser les travaux et a fait appel à un architecte urbaniste pour optimiser cet espace piéton et commercial. Pour la 1ère fois, les représentants du commerce ont vraiment été associés au projet dès le départ, et je ne peux pas laisser dire que nous avons été mis devant le fait accompli ! Les commerçants de la rue ont bien sûr été consultés », affirme-t-il. Avec notamment une première réunion en février 2013. « Le phasage des travaux a été adapté pour éviter le plus de désagréments possibles et maintenir un accès aux commerces », explique encore le président de l’UCAM. Ce dernier affirme également que les commerçants qui en on fait la demande ont été reçus individuellement par le gouvernement et au cas par cas. « Certains ont même été indemnisés », assure-t-il. « Evidemment, toute rénovation passe par une lourde phase de travaux accompagnés de nuisances et de pertes financières, c’est indéniable. Mais le jeu en vaut la chandelle, et la grande majorité des commerçants sont très satisfaits. » Une rue, qui est enfin, selon lui, « tout à fait adaptée aux personnes à mobilité réduite et aux familles avec poussette et les commerces sont simples d’accès avec un large plat devant les entrées d’établissement. »

Publié le

Monaco Hebdo