dimanche 19 septembre 2021
AccueilActualitésMoins de naissances, plus de décès à Monaco : l’année 2020 marquée par...

Moins de naissances, plus de décès à Monaco : l’année 2020 marquée par la pandémie

Publié le

L’Institut monégasque de la statistique et des études économiques (Imsee) a publié, vendredi 26 mars 2021, son traditionnel rapport consacré à la démographie en principauté. En cette année 2020, marquée par la crise sanitaire du Covid-19, il fait état d’une chute du nombre de mariages de près de 13 % (83 unions célébrées en 2020 contre 95 en 2019) et d’une hausse du nombre de décès. 89 Monégasques (contre 81 en 2019) sont en effet décédés au cours de l’année dernière. II s’agit pour la majorité de femmes (54 contre 35 hommes). Dans le même temps, la principauté a enregistré une baisse des naissances (108 au total en 2020) faisant chuter le taux de natalité de plus de 2 % par rapport à 2019. Autre enseignement du rapport de l’Imsee, l’espérance de vie reste très élevée à Monaco puisqu’elle s’établit à 86,5 ans en 2020 (84,7 ans pour les hommes et 88,5 pour les femmes). La moyenne d’âge des nationaux s’élevant à 44,4 ans. Cette étude révèle également qu’au 31 décembre 2020, les Monégasques étaient au total 9 571 (contre 9 486 en 2019). La population nationale est majoritairement féminine, avec 5 221 femmes et 4 350 hommes. Par ailleurs, 43 personnes ont obtenu en 2020 la nationalité monégasque par naturalisation. Dix-neuf l’ont obtenue par mariage et 108 par filiation. Enfin, ce bilan démographique — réalisé en collaboration avec la mairie — nous apprend qu’une écrasante majorité de nationaux (94,5 %) vit en principauté. Quant aux Monégasques qui ont fait le choix de vivre à l’étranger, la France reste leur destination privilégiée (4,3 %).

Publié le

Monaco Hebdo