lundi 18 octobre 2021
AccueilActualitésSociétéLe port du masque reste obligatoire en extérieur à Monaco

Le port du masque reste obligatoire en extérieur à Monaco

Publié le

On ne peut toujours pas enlever son masque en extérieur à Monaco. L’obligation sera en effet prolongée en principauté jusqu’à la fin du mois de novembre 2021, sauf évolutions de la situation sanitaire, comme l’a annoncé le ministre d’État Pierre Dartout en conférence de presse, vendredi 24 septembre 2021.

Bien que le taux d’incidence soit tombé sous la barre des 40 à Monaco, il demeure toutefois élevé dans les Alpes maritimes (120,7) et en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) dans son ensemble (156) à l’heure où nous écrivons ces lignes, le 24 septembre 2021. Le gouvernement princier dit faire preuve de prudence, et se refuse de revenir sur l’obligation du port du masque, tant en intérieur qu’en extérieur. 

Quelques assouplissement, tout de même

De légers assouplissements ont tout de même été annoncés par le gouvernement, à commencer par la suppression des jauges d’accueil pour les établissements recevant du public. Elle était encore fixée à 70 % pour les salles de spectacles, les espaces culturels et les stades. Au restaurant, le nombre de convive par table passe de 10 à 12 personnes. Jusqu’à la fin du mois de novembre 2021, les résidents et les salariés de la principauté n’ont toujours à présenter de passe sanitaire pour déjeuner ou dîner en terrasse, tout comme les jeunes de moins de 18 ans. Autres mesures : il ne sera plus obligatoire de prendre un rendez-vous pour aller chez le coiffeur, et il sera de nouveau possible de profiter d’un jacuzzi. Mais toujours pas de sauna, ni de hamam. Le conseiller-ministre pour la santé et les affaires sociales, Didier Gamerdinger, considère en effet que le potentiel de transmission du virus reste encore élevé pour ce genre de pratique. 

Du changement pour les sports amateurs

Fini le masque pendant le sport dès 12 ans et 2 mois. Les responsables de clubs sportif sont en effet habilités désormais à demander la production du passe sanitaire pour les sportifs au-delà de cet âge. De quoi permettre de répondre aux exigences des fédérations sportives limitrophes. Pour les sportifs de moins de 12 ans et 2 mois, le protocole sanitaire adapté sera à élaborer au cas par cas avec la Direction de l’action sanitaire et sociale (Dasa). 

Passe sanitaire obligatoire sur les salons

Au milieu de ces assouplissement, un durcissement, ponctuel, a tout de même été annoncé : les personnes travaillant pour les prochains salons organisés en principauté auront l’obligation de présenter un passe sanitaire valide, obtenu soit par la vaccination, soit par l’intermédiaire d’un test PCR ou antigénique. Didier Gamerdinger rappelle qu’il est possible de réaliser facilement un test antigénique à Monaco. Quinze lieux différents proposent ce service et 2 200 tests de ce type ont été réalisés en une semaine, a-t-il indiqué. Ces tests seront intégralement remboursés pour les salariés de Monaco. À noter que les visiteurs devront aussi présenter un passe. 

Publié le

Monaco Hebdo