lundi 17 janvier 2022
AccueilActualitésSociétéMonseigneur Barsi et les élusdu Conseil national au Vatican

Monseigneur Barsi et les élus
du Conseil national au Vatican

Publié le

Le 2  février, le pape François a reçu en audience l’archevêque de Monaco, Monseigneur Bernard Barsi, accompagné d’une délégation d’élus du Conseil national.

A la cité du Vatican, la délégation monégasque a été accueillie dans le cadre d’un voyage d’études du 1er au 3 février organisé par le diocèse de Monaco. Le groupe d’élus du Conseil national a donc répondu à l’invitation de Monseigneur Bernard Barsi. Ils ont effectué le déplacement afin de découvrir le travail réalisé au Saint-Siège. Selon un communiqué publié par Vatican News, le Saint Père a rappelé aux élus monégasques que leur mission est « de travailler ensemble, sans relâche, pour le bien commun ». Puis, il a salué « la longue et belle tradition d’engagement au service de l’environnement, en particulier avec la Fondation Albert II de Monaco. » Le président du Conseil national, Stéphane Valeri a estimé que « le pape François est un pape qui s’efforce, avec simplicité et humilité, de faire évoluer l’Église catholique avec son temps. » Avant d’ajouter : « Pour nous Monégasques, la religion catholique est une religion d’État. Nous avons tous une grande estime et une grande affection pour le pape François. »

« Liens »

Par ailleurs, le pape François a reconnu « l’aide apportée par la principauté aux détresses de toutes sortes, en partenariat avec l’Église catholique, les autres confessions chrétiennes et les nombreuses organisations non gouvernementales. » L’occasion pour Stéphane Valeri de mettre en avant le « modèle monégasque », un « modèle social exemplaire [qui] ne laisse personne sur le bord du chemin. Il est important de le préserver et de l’adapter constamment. » Pendant les deux jours d’études, des réunions ont été organisées pour expliquer le fonctionnement du Saint-Siège. L’occasion pour les élus de rencontrer Monseigneur Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États de la Secrétairie d’État et Monseigneur Bruno-Marie Duffé, secrétaire du dicastère pour le service du développement humain intégral. En outre, dans ses échanges le pape François a affirmé : « A l’heure de la méfiance croissante et de l’égoïsme, voire du rejet, il est urgent de tisser des liens entre les personnes et les pays. Afin que grandisse en chacun le sentiment joyeux de sa responsabilité, en tant qu’habitant du monde, citoyen et acteur de l’avenir. » Et Stéphane Valeri a conclu : « Nous devons nous efforcer aussi de faire évoluer nos lois, de les adapter à l’évolution de la société. Mais toujours dans le respect de nos institutions et des grands équilibres, de ce qui fait notre force en principauté. C’est-à-dire notre constitution et nos traditions. »

 

Monaco, diocèse depuis 1887

L’archidiocèse de Monaco est une circonscription territoriale de l’Église catholique qui couvre le territoire de la principauté, et qui est directement rattaché au Saint-Siège. Érigée en 1868, l’abbaye territoriale des Saints-Nicolas-et-Benoît a été élevée au rang de diocèse le 28 septembre 1887. C’est le 30 juillet 1981, que le pape Jean-Paul II a élevé le siège épiscopal de Monaco à la dignité de siège archiépiscopal. Le 16 mai 2000, Monseigneur Bernard Barsi a été nommé archevêque de Monaco par le pape Jean Paul II (1920-2005). Et le 8 octobre il a reçu la consécration épiscopale. Il est aussi grand-aumônier du prince de Monaco. P.P.

 

Publié le

Monaco Hebdo