samedi 16 octobre 2021
AccueilActualitésMonaBike continue de se développer

MonaBike continue de se développer

Publié le

Le système de vélos électriques en libre-service à Monaco, appelé MonaBike, entre dans une deuxième phase de développement. Lancé par le gouvernement princier et la Compagnie des autobus de Monaco (Cam) en juillet 2019 pour favoriser la mobilité douce, le service MonaBike va en effet doubler le nombre de stations en principauté, et tripler le nombre de vélos. Autre nouveauté, l’ouverture du service à la clientèle occasionnelle et touristique, via une application mobile, qui permettra de visualiser le nombre de vélos et d’attaches disponibles à chaque station. MonaBike sera aussi intégrée à l’application de déplacements urbains Citymapper. D’après le gouvernement princier, le service MonaBike a multiplié par quatre sa fréquentation en 2020, avec 2 100 abonnés et 342 000 trajets effectués au cours de l’année. Toujours selon le gouvernement, MonaBike se situe au même niveau que les systèmes de vélos en libre-service des grandes métropoles, avec plus de 7 trajets vélo par jour recensés. Pour parfaire le maillage de la principauté, de nouvelles stations vont être installées progressivement. Et dans les jours à venir, à l’Héliport, dans le tunnel du Ténao à Saint Roman, mais aussi aux boulevards d’Italie et de Belgique et à proximité de l’entrée du parc Princesse Antoinette. On devrait également en trouver prochainement le long de l’avenue de Grande-Bretagne, dans la rue des Lauriers, au boulevard du Jardin exotique, et devant l’école des Révoires. Au total, 43 stations et 390 vélos MonaBike devraient être disponibles, le but du gouvernement princier étant de permettre aux usagers de bénéficier d’une station à proximité de leur lieu de départ et d’arrivée. Rappelons que l’abonnement annuel est fixé à 72 euros et 48 euros pour les usagers déjà abonnés du réseau bus ou des parkings publics. Pour la clientèle occasionnelle, les tarifs sont fixés à 17 euros le mois, 6 euros la semaine, 2 euros la journée et 1 euro le trajet.

Publié le

Monaco Hebdo