mardi 30 novembre 2021
AccueilActualitésSociétéMarina Bordet, le yoga comme art de vivre

Marina Bordet, le yoga comme art de vivre

Publié le

Depuis le 1er août, cette professeure de yoga a lancé au Monte-Carlo Bay plusieurs cours de cette pratique indienne ancestrale. Notamment de l’aquayoga, une première en Principauté. Rencontre.

«Ça m’a fait tellement de bien… J’ai eu envie de le partager. Le yoga est issu d’une tradition orale, mais aussi d’une tradition de professeur à élève. Je voulais transmettre à mes élèves ce que j’avais ressenti. En tant que professeur, vous leur montrez un peu le chemin. Ils y trouvent ce qu’ils y veulent. » Depuis maintenant 8 ans, Marina Bordet, Parisienne de 37 ans, pratique et inculque les asanas (postures), pranayama (exercices de respiration) et la méditation induite par la pratique du yoga. Depuis un mois, cette ancienne coach à domicile et professeur de fitness installée à Roquebrune-Cap-Martin, dispense tous les jours divers ateliers au sein du Monte-Carlo Bay dans une salle dédiée à proximité du lagon baigné de soleil de cet établissement situé à la frontière franco-monégasque. Fit and calm with Marina, c’est le nom de la proposition de cette professeure formée par des instructeurs indiens et internationaux puis à une école dédiée d’Antibes.

Aquayoga

En tout, huit cours différents répartis sur les sept jours de la semaine, matin, midi ou soir. Il y a les cours habituels : des dynamiques ashtanga yoga et vinyasa yoga, aux plus relaxants comme le “sweet” yoga (dérivé du hatha yoga) ou le yin yoga. Et puis, il y a ses touches spéciales : yoga “for anxiety” où les exercices respiratoires se cumulent avec de la méditation, quelques asanas et du pranayama pour se relaxer, yoga “for the spine” un cours pour soulager sa colonne vertébrale, ou, plus tonique, avec le cardio asana, un cours mêlant fitness et yoga « pour avoir du fun ». Dernière innovation qui trouve déjà ses adeptes : l’aquayoga qui se déroule dans la piscine de l’établissement. Pour le moment, Marina Bordet est la seule coach à proposer cette activité sur Monaco. « J’ai été sollicitée par mes élèves. Les sensations dans l’eau sont super. Vous êtes beaucoup plus légers, les positions sont plus faciles, car il n’y a pas le poids du corps. Mais, en même temps, vous n’avez pas d’ancrage », explique la jeune femme. Ultra-personnalisée, la session ne se déroule pas avec plus de 4 personnes. Discipline en provenance du Canada, elle a fait des émules en Europe et notamment au Ritz à Paris qui vient d’ouvrir son cours.

Force et souplesse

La présence de Marina Bordet au sein du Monte-Carlo Bay n’est pas due au hasard. « J’ai su que la précédente professeure allait partir. J’ai préparé un projet et je l’ai ensuite proposé à la direction de l’établissement, qui l’a accepté », se remémore-t-elle. Sa clientèle provient pourtant essentiellement de l’extérieur de l’établissement. Il s’agit, pour l’essentiel, de nombreuses femmes entre 40 et 60 ans. « Les hommes participent aussi, mais plus souvent aux cours les plus dynamiques, comme l’ashtanga yoga. » Pratique ancestrale en Inde, le yoga a pris ses lettres de noblesse aux États-Unis dans les années 1960 avant de doucement s’ouvrir à l’Europe. Depuis une vingtaine d’années, il connaît un fort retentissement en Europe, notamment en France. « Dans le yoga, il y a la force et la souplesse. Cela permet de se reconnecter avec soi-même et en même temps, on trouve un côté physique », constate cette professeure. Et c’est en convaincue du yoga qu’elle transmet sa passion. « En huit ans de pratique, j’y ai trouvé du calme. Cela m’a permis de gérer le stress, et cela m’a aidé à redresser une partie de ma scoliose. J’ai gagné 1,5 centimètre en hauteur », assure-t-elle. Dès la rentrée, ceux qui ne pourraient pas assister à ses cours pourront la retrouver sur Monaco Info. Elle y distillera des séquences de mouvement à reproduire chez soi pour débuter avec le yoga. Cependant, cette professionnelle recommande tout de même aux novices de suivre quelques cours avec un professeur certifié pour trouver les justes postures et ne pas se blesser.

+ d’infos : sur Instagram Fitandcalm_with_Marina ou sur Facebook page Fit and Calm with Marina Bordet.


Publié le

Monaco Hebdo