mercredi 25 novembre 2020
Accueil Actualités Société Le port du masque à l’école fait débat

Le port du masque à l’école fait débat

Publié le

Mardi soir, lors de la première séance publique dédiée au budget rectificatif, l’élu Priorité Monaco (Primo !), Marc Mourou, a interpellé le gouvernement au sujet du port du masque obligatoire à l’école. Le président de la commission de l’éducation, de la jeunesse et des sports du Conseil national a en effet dressé un rapide bilan de cette mesure, un mois après sa mise en application. « La question du masque pour les plus jeunes enfants en primaire doit être posée », a d’emblée lancé l’élu national. Avant d’en préciser les motifs : « Le respect de cette mesure barrière peut effectivement se révéler très inconfortable voire déclencher des effets indésirables (maux de tête, problèmes de respiration…) pour les plus jeunes. Après un mois de pratique, il apparaît qu’une grande partie des écoliers ait une difficulté à garder le masque durant sept ou huit heures de cours d’affilée. Ce que tout le monde peut comprendre aisément ». De nombreux parents d’élèves se sont élevés ces dernières semaines, notamment sur les réseaux sociaux, contre cette mesure qu’ils jugent trop contraignante pour des enfants de primaire. Une pétition (1) a même été lancée, recueillant plus de 330 signatures à l’heure où Monaco Hebdo bouclait ce numéro, mardi 13 octobre 2020. Une lettre a aussi été adressée à l’Éducation nationale pour demander à exempter les plus petits de cette obligation. Face à ces nombreux retours, Marc Mourou a donc demandé au gouvernement de réfléchir à une adaptation de cette mesure avant de formuler une proposition : imposer le port du masque assis dans la salle de classe sur la base du volontariat tout en le maintenant obligatoire lors des déplacements dans la classe et dans l’établissement (couloirs, cour de récréation…). Une proposition à laquelle a réagi le ministre d’État. « Nous avons besoin dans ce domaine de mesures simples et stables. Simples, ça veut dire que tout le monde peut comprendre très facilement dans leur énoncé », a d’abord rétorqué Pierre Dartout avant d’annoncer qu’une évaluation de la mesure était programmée avec les chefs d’établissements avant les vacances de la Toussaint. « Elle nous permettra de voir, s’il y a matière ou non à la remettre en cause ou, au contraire, à la prolonger », a finalement conclu le ministre d’État, soulignant au passage que d’autres parents d’élèves saluaient cette mesure.

(1) Collectif des parents pour l’intérêt supérieur de l’enfant : « Pétition pour le libre choix de port du masque dans les salles de classe des écoles de Monaco », https://www.unepetition.fr/libre-choix-de-port-du-masque-dans-les-ecoles-de-monaco?fbclid=IwAR3dm6brohQQmA_tfQM7O9jjGnNB0-xw4v3kKXQkrGsIlTbVLwNcgOy_zXg.

Publié le

Les plus lus

Le prince Albert décore celles et ceux qui luttent contre le...

Le 16 novembre 2020, le prince Albert II a salué celles et ceux qui s’illustrent dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Beethoven par le Trio Zeliha

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!