samedi 22 janvier 2022
AccueilActualitésSociétéLe photovoltaïque mis en lumière

Le photovoltaïque mis en lumière

Publié le

Conference CDE
© Photo CDE.

Par Romain Renner.

Jeudi 20 janvier, la société Hydroconcept Solar, en partenariat avec la Chambre de développement économique (CDE), a organisé le colloque Monaco Solar 2011 sur les énergies renouvelables. Ce forum – le premier du genre en principauté -, a été l’occasion de lever les zones d’ombre concernant la filière photovoltaïque.

Cyril Gomez, le directeur de l’Environnement, a ainsi pu réaffirmer l’engagement du gouvernement en matière d’écologie. En plus du lycée technique ou de la villa Girasole, « plusieurs bâtiments publics tels que le futur Conseil national et l’îlot Rainier III sont concernés par l’installation de panneaux photovoltaïques », a-t-il déclaré. Avant de préciser que le « contexte urbain monégasque » rendait difficile leur développement.

La mise en place du photovoltaïque souffre, en effet, de quelques difficultés techniques. Les pompiers, représentés lors de ce forum, demandent à ce que l’on ne recouvre pas totalement les toitures des bâtiments afin de leur laisser des espaces d’intervention en cas d’incendie. Ils espèrent également qu’une solution va être trouvée pour leur permettre d’intervenir sans provoquer d’électrocution à cause des panneaux.

Le représentant du gouvernement s’est tout de même montré optimiste. « Les problèmes dont nous devons tenir compte ne gèlent pas notre action et nous avons des projets », s’est-il félicité. Il a également profité de l’occasion pour affirmer que Monaco était dans les temps par rapport à ses objectifs en matière de consommation d’énergies renouvelables, à savoir « 20 % d’ici à 2020 ».

Eric Villalonga, le directeur du développement de la CDE, a précisé, de son côté, que la principauté était « en plein processus de réglementation » concernant le développement du photovoltaïque. « Le but est d’être irréprochable en termes de qualité », a-t-il ajouté. Bénéficiant de près de 300 jours d’ensoleillement par an, Monaco cherche ainsi à se mettre dans les meilleures conditions pour profiter de ses atouts naturels.

Publié le

Monaco Hebdo