mercredi 21 avril 2021
Accueil Actualités Société La princesse Caroline, marraine du 17ème RGP

La princesse Caroline, marraine du 17ème RGP

Publié le

Perturbées par la pluie, les cérémonies de la fête nationale ont permis d’entrapercevoir les hommes du 17ème régiment du génie parachutiste de Montauban, dont la princesse Caroline est la marraine.

L’édition 2013 de la fête nationale marquera les esprits. Pour la première fois depuis 1980, selon certains carabiniers, défilés militaires et remises des médailles ont dû être en effet annulés. C’est en effet sous la pluie venteuse qu’après le Te Deum, le couple princier a rejoint le palais. Apparaissant au balcon, lors d’une accalmie avant midi, pour saluer les courageux qui avaient bravé les éléments.
Initialement, la fête nationale devait faire la part belle au défilé du 17ème régiment du génie parachutiste. Et pour cause. Le 29 juin 2012, la princesse de Hanovre est devenue officiellement la marraine du RGP. Un marrainat intervenu par l’entremise de l’aumônier du régiment, l’abbé Christian Venard, qui s’est concrétisé lors de la passation de commandement du colonel Patrick Poitou, chef de corps. « En devenant officiellement votre marraine, j’intègre un régiment prestigieux et je suis heureuse de contribuer à son rayonnement », avait-elle alors écrit dans un message adressé aux parachutistes. Rappelant ainsi une tradition à Monaco. « Les princes de Monaco ont, depuis toujours, eu des liens très étroits avec l’armée française. Par exemple, le prince Honoré V fut aide de camp de l’Empereur Napoléon 1er et prit part à ses campagnes. Le prince Albert 1er reçut la légion d’honneur en considération de ses éminents services dans la marine française. Quant au prince Louis II, sa carrière au sein de la légion etrangère fut exemplaire », a indiqué la princesse au journal du régime L’e-cho du 17ème. Avant d’ajouter : « Mon père, le Prince Rainier III, prit part, comme engagé volontaire, aux opérations de la campagne d’Alsace, lors de la deuxième guerre. Plus récemment, mon frère, le prince Albert II, fit ses premières armes sur le porte hélicoptère « Jeanne d’Arc ». Mes deux fils participent dès qu’ils le peuvent à des stages militaires, l’un et l’autre ont été en préparation militaire au 3ème RPIMa et au 8ème RPIMa. »

Fete-Nationale-2013-2
Ainsi, la princesse de Hanovre a participé cette année à la Saint-Michel, patron du régiment, le 29 septembre. « A cette occasion, le chambellan et Pierre Casiraghi ont fait un saut en tandem à 4 000 m », indique le commandant Martial Pied, du 17ème RGP, qui apprécie « la simplicité de la princesse qui a souhaité que tout le monde appelle « marraine ». Elle a un contact très facile mais chacun garde ses positions. » Le 19 novembre, la princesse est d’ailleurs venue rencontrer ses “filleuls” au Fairmont.

Le régiment endeuillé par l’affaire Merah
A Monaco, 26 hommes du 17ème RGP (qui en compte 850) avaient fait le déplacement de Montauban. Certains badauds ont pu voir voler la veille, lors de la répétition, la mascotte : l’aigle Bac Kan, soit 3 mètres d’envergure quand l’animal déploie ses ailes…

Commandant-Martial-Pied
Dans l’armée française, ce régiment est connu pour ses activités de déminages et ses opérations aéroportées. Notamment, récemment, à Tombouctou. « Ce type d’opération, avec largage de bulldozers et de tracteurs niveleurs, n’avait pas été pas réalisé depuis l’Indochine », rappelle le commandant Pied. Le régiment s’est également fait tristement connaître pour ses pertes sur le terrain mais aussi lors de l’affaire Merah. Trois sapeurs parachutistes avaient été pris pour cible devant le quartier Doumerc. Abel Chennouf, et Mohamed Legouad ont été abattus par le tueur tandis que Loïc Liber fut grièvement blessé à la tête, alors qu’ils retiraient de l’argent à proximité de la caserne. « Le régiment a subi beaucoup de pertes depuis sa création, on est à une cinquantaine de morts en combat et 70 en service. Nous sommes hélas habitués à subir des pertes. Il est vrai que l’affaire Merah, on ne s’y attendait pas. Tout le monde a été choqué », comment le commandant Pied. Avant d’ajouter : « Mais on s’en est remis, la vie continue. Le 17ème a cette capacité à absorber et repartir de l’avant. On est formés pour cela. »

Publié le

Les plus lus

Restaurants ouverts le soir, couvre feu étendu, sport dans les écoles...

Dès lundi 19 avril 2021, et jusqu’au lundi 3 mai 2021 inclus, des assouplissements vont être opérés compte tenu du ralentissement de la circulation du virus.

Le quatrième Monaco E-Prix, le 8 mai

Monaco Hebdo