samedi 6 mars 2021

Forza Italia

Publié le

Aujourd’hui, on le sait, 60?% des patients soignés au centre hospitalier Princesse Grace relèvent des caisses sociales françaises. Un chiffre qui a joué dans la volte-face du gouvernement concernant le projet d’hôpital?: ces 60?% de la clientèle, à qui l’on applique la T2A, coûteraient 30?millions d’euros par an au CHPG?! C’est pourquoi Monaco lorgne du côté de l’Italie et tente de négocier un accord avec les autorités de santé transalpines pour développer une nouvelle clientèle. Et changer la donne. En effet, aujourd’hui, les Italiens soignés à Monaco ne sont pas remboursés par leurs caisses sociales. En tout cas, à partir de 2014, l’hôpital monégasque, qui applique aujourd’hui le tarif à la journée d’hospitalisation, passera progressivement à la T2A avec une mise en œuvre complète en 2018. Et pas seulement pour les assurés français?: cette mesure concernera également les malades relevant des caisses monégasques.

Publié le

Article précédentFiducie
Article suivantBanquiers K.O.

Les plus lus

Le défi de Paula Radcliffe pour pousser les enfants à bouger...

L’ancienne détentrice du record du monde du marathon a lancé, avec la fondation princesse Charlène, le Two-15 Challenge à l’occasion des vacances d’hiver.
Monaco Hebdo