jeudi 15 avril 2021
Accueil Actualités Société Le gouvernement veut encourager l’achat de véhicules propres

Le gouvernement veut encourager l’achat de véhicules propres

Publié le

Neutralité carbone à horizon 2050, réduction de 55 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030… La principauté de Monaco est engagée, depuis quelque temps déjà, dans une véritable course contre la montre pour respecter ses engagements environnementaux. Alors, pour parvenir à atteindre ses objectifs, chers au prince Albert II, les autorités ont décidé d’actionner tous les leviers possibles, parmi lesquels la mobilité, qui représente tout de même un tiers des émissions à Monaco. Tarifs incitatifs pour les parkings publics, achat de rames TER pour acheminer les salariés français et italiens, modernisation et développement des transports en commun… Si un certain nombre d’actions ont d’ores et déjà été menées pour favoriser une mobilité plus douce et durable en principauté, le gouvernement mise également beaucoup sur l’usage de véhicules plus propres. Depuis 1994, une batterie de mesures a ainsi été prise pour accélérer le mobilité électrique et hybride. Une nouvelle vient d’ailleurs de s’ajouter, mercredi 3 mars 2021, puisque l’État s’est engagé à débloquer cinq millions d’euros dans le cadre de son plan de relance économique pour « soutenir les concessionnaires auto-moto de la principauté tout en accélérant la transition du parc monégasque ». Concrètement, une bonification sera accordée, jusqu’au 30 juin 2021, pour tout achat d’un véhicule écologique ou d’un vélo à assistance électrique dans un point de vente de la principauté. « Aujourd’hui, les véhicules électriques et hybrides représentent près de 8 % du parc immatriculé à Monaco. Un chiffre encourageant, mais qui ne demande qu’à progresser. Les aides allouées dans le cadre du plan de relance peuvent être incitatives pour celles et ceux qui veulent franchir le pas vers l’électrique, je les y encourage », annonce Marie-Pierre Gramaglia, conseiller-ministre de l’équipement, de l’environnement et de l’urbanisme dans un communiqué. Pour bénéficier de cette aide, plusieurs conditions doivent toutefois être remplies : être Monégasque ou résident, acheter le véhicule à Monaco avant la date d’échéance, le véhicule doit avoir un taux d’émission de CO2 inférieur à 60 g/km et coûter moins de 50 000 euros TTC. Le montant de l’aide varie, lui, selon le prix et le type de véhicule (retrouvez le détail ci-dessous).

©direction de la communication

Publié le

Les plus lus

Axel Disasi, itinéraire d’un roc enfin récompensé

Originaire de Villiers-le-Bel en banlieue parisienne, Axel Disasi n’a pas eu une carrière linéaire. À l’image de sa première saison avec l’AS Monaco, le défenseur de 23 ans a connu des hauts et des bas, mais il est toujours parvenu à s’imposer partout où il est passé, à force de travail et d’abnégation.
Monaco Hebdo