dimanche 17 octobre 2021
AccueilActualitésJudiciaireDe la prison ferme pour avoir battu son chiot à mort

De la prison ferme pour avoir battu son chiot à mort

Publié le

Un résident monégasque a été interpellé dans la nuit du 6 mai 2021 dans le XVème arrondissement de Paris pour avoir battu à mort son chiot, un petit Beagle âgé de huit mois. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement mardi 21 septembre 2021. Il a condamné le jeune homme, étudiant en école de commerce dans la capitale, à quatre mois de prison ferme, assortis de vingt mois de sursis probatoire, avec obligation de soin. L’inculpé doit également verser 2 000 euros de dommages et intérêts  à l’association Stéphane Lamart « Pour la défense des droits des animaux », qui s’était constituée partie civile au procès. Il doit également s’acquitter de 1 200 euros de frais d’avocat et il a l’interdiction définitive de détenir un animal de compagnie. Le procureur avait requis deux années de prison, avec un sursis probatoire de deux ans, assortis d’une obligation de soins.

Publié le

Monaco Hebdo