vendredi 3 décembre 2021
AccueilActualitésMeurtre d’Hélène Pastor : le procès en appel a débuté

Meurtre d’Hélène Pastor :
le procès en appel a débuté

Publié le

Jugé coupable d’avoir commandité le meurtre d’Hélène Pastor et de son chauffeur Mohamed Darwich, Wojciech Janowski a été condamné en 2018 à la prison à perpétuité en première instance. Lundi 18 octobre 2021, son procès en appel s’est ouvert à Aix-en-Provence. L’ex-consul honoraire de Pologne à Monaco, Wojciech Janowski, 72 ans, a mis en cause l’actuel garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, qui était son avocat lors du premier procès : « Il m’a trahi. Il a plaidé coupable à ma place », rapportent nos confrères de l’Agence France Presse (AFP). Du côté des parties civiles, Sylvia Ratkowski-Pastor n’a pas bronché. Elle a été la compagne de Wojciech Janowski pendant 28 ans, avec qui elle a eu une fille. Mais tout a basculé le 6 mai 2014. Hélène Pastor et Mohamed Darwich ont été abattus devant l’hôpital de l’Archet à Nice. Celle qui était l’héritière d’un empire immobilier estimé à 12 milliards d’euros, venait alors de rendre visite à son fils, Gildo Pastor, qui avait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Cet héritage, et les sommes colossales en jeu, sont pour l’accusation la clé de ce double meurtre. Ces derniers jours, Gildo Pastor s’est confié à Paris Match et sur France 5. Dans ces entretiens, il a questionné la « duplicité » de sa sœur Sylvia Ratkowski-Pastor, avec qui il a coupé les ponts. « Ma sœur, vous savez, c’est par elle que tout va, c’est elle le chef de famille », a lancé Gildo Pastor, indique l’AFP. De son côté, l’avocat de Sylvia Ratkowski-Pastor a rappelé que l’implication de sa cliente « n’est pas l’objet du procès ». Placée en garde à vue en 2014, elle avait été libérée sans aucune poursuite. En ce qui concerne Pascal Dauriac, l’ancien coach sportif de Wojciech Janowski n’a pas changé de ligne de conduite. Comme en 2018, il dit assumer ce qu’il a fait. En première instance, il a été condamné à 30 ans de prison. Wojciech Janowski l’aurait chargé d’organiser le meurtre d’Hélène Pastor, en le maquillant pour faire croire à un vol qui aurait mal tourné. Reste enfin les deux Marseillais d’origine comorienne, Al-Haïr Hamadi et Samine Saïd Ahmed. Le premier, Al-Haïr Hamadi, a avoué le 18 octobre 2021 qu’il était bien le guetteur. Soupçonné d’être l’auteur des coups de feu, Samine Saïd Ahmed, n’a fait aucune déclaration. En 2018, les deux hommes ont été condamnés à la prison à vie. Enfin, Omer Lohore, présenté comme une proche connaissance de Al-Haïr Hamadi et acquitté lors du premier procès, comparaît libre. Sa ligne de conduite n’a pas changé : il se dit toujours innocent. Ce procès en appel se tiendra jusqu’au 19 novembre 2021.

Publié le

Monaco Hebdo