dimanche 28 février 2021
Accueil Actualités Judiciaire Le Covid-19 fait plonger les chiffres de la délinquance à Monaco

Le Covid-19 fait plonger les chiffres de la délinquance à Monaco

Publié le

C’est sans doute l’un des rares effets positifs de la pandémie de Covid-19 : la délinquance a chuté en 2020 à Monaco. Sans surprise, le confinement et les restrictions sanitaires ont marqué les chiffres de la sécurité présentés, mardi 16 février 2021, par le conseiller-ministre à l’intérieur, Patrice Cellario, et le directeur de la sûreté publique, Richard Marangoni. Au total, 712 faits de délinquance ont été constatés l’année dernière contre 889 en 2019, soit une baisse de 19 %. Même tendance pour la délinquance sur la voie publique, qui chute drastiquement avec seulement 60 faits recensés contre 90 un an plus tôt (- 33 %). Là encore, l’année atypique que nous avons vécue en 2020 n’est pas étrangère à cette baisse. Puisque les personnes étant davantage présentes à leur domicile en raison du confinement et du couvre-feu, les cambriolages ont baissé de 20 % (16 dont 1 tentative en 2020) et les vols à la tire ont chuté de 75 %. Les vols de deux roues et de véhicules légers suivent le même mouvement avec respectivement une diminution de 5 et 100%. Conséquence de la fermeture des bars et établissements de nuit, les cas d’ivresse publique et manifeste ont été divisés par deux (- 54 %) en 2020 alors que les délits de conduite en état d’ivresse ont chuté de plus de 30 %. C’est mécanique : les accidents de la circulation ont connu une diminution de près de 40%. Seule ombre au tableau, l’augmentation de 17 % des infractions à la législation sur les stupéfiants (trafic, revente ou détention), puisque la police monégasque a enregistré 107 faits l’année dernière (88 en 2019). Il est également à déplorer un rebond des violences faites aux femmes puisque 39 cas ont été enregistrés par la sûreté publique en 2020 contre 33 un an plus tôt. L’ensemble des infractions et délits auront abouti à 337 gardes à vue (- 14 % par rapport à 2019) et 140 déferrements (- 5 %). Enfin, il convient de constater une nouvelle progression des enquêtes pour blanchiment (188 en 2020 contre 167 en 2019) principalement sur commissions rogatoires internationales (47 en 2020). Au total, les Monégasques auront contacté les services de police plus de 7 800 fois au cours de cette année exceptionnelle, qui aura surtout été marquée par les 24 415 contrôles réalisés pour s’assurer du respect des mesures sanitaires (port du masque, respect du couvre-feu et du confinement, respect des réglementations liées au Covid-19…). Ceux-ci auront donné lieu à 19 299 observations et 5 116 verbalisations. Au cours de la conférence de presse, le directeur de la sûreté publique, Richard Marangoni, a aussi évoqué les perspectives pour 2021. Parmi les grands projets, il convient de retenir la création de l’unité drone et de lutte anti-drone (Udla), le rattachement de la brigade des mineurs à la division de police judiciaire, l’augmentation des effectifs de la section des enquêtes financières, ou encore une meilleure prise en charge des personnes vulnérables, victimes de faits délictuels.

Publié le

Les plus lus

Du jazz sur Internet

Dans le cadre de Sur les ondes 06, événement soutenant la scène culturelle locale, La Scène 06 continue sa programmation musicale avec du jazz, le 25 février 2021.

Le Ford Puma revient dans la course

OPMC-Concert-Frisson-Romantique

Mozart et Schubert avec l’OPMC

Monaco Hebdo