vendredi 26 février 2021
Accueil Actualités International Pour interdire le fioul lourd en Arctique, la fondation Prince Albert II...

Pour interdire le fioul lourd en Arctique, la fondation Prince Albert II rejoint la Clean Arctic Alliance

Publié le

Protéger les populations et les écosystèmes de l’Arctique. Voilà l’ambition portée par l’Arctic Commitment, signé le 21 janvier 2021 par la fondation prince Albert II avec plus de 165 entreprises, explorateurs, représentants politiques et ONG. Conjointement, ces entités visent un même objectif : l’interdiction et le transport de fioul lourd sur le territoire de l’Arctique, qui pourrait être rendue effective dès 2024. Ce type de carburant, dit “heavy fuel oil“ (HFO), représenterait 80 % du carburant utilisé dans le transport maritime mondial. Par le biais de cette signature, la fondation prince Albert II rejoint ainsi la Clean Arctic Alliance, une coalition de 21 organisations à but non lucratif. En près de 15 ans, plus de 90 projets ont été engagés par la fondation Albert II dans l’Arctique. Selon Sian Prior, secrétaire général de la Clean Arctic Alliance, les émissions de  « carbone noir » ont provoqué des « effets désastreux dans l’Arctique », rendant indispensable la transition des HFO vers des « carburants distillats ou plus propres ». Pour devenir réellement contraignant, l’Arctic Commitment devra être adopté au mois de juin 2021, lors du comité de protection du milieu marin (MEPC), consacré à la prévention et au contrôle de la pollution causée par les navires, entre autres.

Publié le

Les plus lus

Vadim Vasilyev, président de VV Consulting

Vadim Vasilyev : « Une carrière, ce n’est pas faire gagner le...

S’il a quitté, à regret, l’AS Monaco en février 2019, Vadim Vasilyev n’a pas pour autant abandonné le milieu du football.
Monaco Hebdo