lundi 17 janvier 2022
AccueilActualitésInternationalCOP26 : le prince Albert milite pour la protection de l’océan

COP26 : le prince Albert milite pour la protection de l’océan

Publié le

Présent à Glasgow et Édimbourg pour la COP26, le prince Albert II a profité de l’ouverture de ce sommet sur le climat, dimanche 31 octobre, pour appeler à la protection de l’océan, dont il a souligné le rôle essentiel dans la régulation du climat en absorbant plus de 25 % des émissions de CO2 et 90 % de l’excès de chaleur dû au réchauffement de la planète. « Nous devons explorer pleinement le rôle de l’océan et nous efforcer de mieux le connaître, élaborer des outils de conservation, renforcer les moyens mis en œuvre pour le promouvoir, améliorer sa gouvernance et mieux prendre en compte les enjeux de l’océan dans toutes les négociations des Nations unies », a-t-il ainsi déclaré à la tribune avant de lancer officiellement la troisième déclaration de « Because The Ocean ». Celle-ci encourage tous les membres à la Convention des Nations unies sur le climat à une meilleure prise en compte de l’interaction entre l’océan, le climat et la biodiversité dans leurs plans de mise en œuvre de l’Accord de Paris, et à la reconnaissance de la nécessité d’une plus grande ambition à tous les niveaux pour lutter contre le changement climatique et protéger l’océan. En signant cette déclaration, les pays s’engagent notamment à diminuer les émissions de gaz à effet de serre liées au transport maritime international, à favoriser le développement de sources d’énergie renouvelables propres en mer ou encore à collaborer avec le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour faciliter l’échange de connaissances et de bonnes pratiques. À ce jour, 39 États parmi lesquels la France, l’Indonésie, la Colombie, la Suède et le Chili ont déjà signé la convention. D’autres devraient les imiter avant la conclusion de la COP26, prévue vendredi 12 novembre 2021.

Publié le

Monaco Hebdo