samedi 22 janvier 2022
AccueilActualitésInternationalClaudine Jaffré-Baron part avec le Mérite

Claudine Jaffré-Baron part avec le Mérite

Publié le

Claudine Jaffré-Baron
© Photo D.R.

Par Andy Calascione.

Pour Claudine Jaffré-Baron, le 11 septembre dernier restera pour toujours une journée à part. Premièrement parce que celle qui occupait la fonction de premier conseiller à l’ambassade de France quitte son poste six ans jour pour jour après sa prise de fonction sur le Rocher.
Au cours de la cérémonie faite en son honneur, Hugues Moret, l’actuel ambassadeur de France, a exprimé son « regret » de voir partir sa collaboratrice. « Vous avez su maintenir et faire vivre avec intelligence des liens de confiance avec la communauté française de Monaco et ses représentant » a t-il déclaré. Avant d’entamer sa carrière diplomatique, Claudine Jaffré-Baron a fait ses armes au sein du cabinet du Préfet de Paris Maurice Grimaud, connu pour avoir tenu ce poste durant les événements de mai 1968. Après cela, elle commence à travailler dans les différentes grandes directions du ministère des Affaires étrangères. On retiendra notamment son passage à la direction des Français de l’étranger, et à la direction générale de l’administration. Elle continue son travail au service de la France au-delà des frontières de l’Hexagone. En Côte d’Ivoire mais aussi à Bruxelles. Elle arrive finalement en 2006 à Monaco. Une destination qu’elle a choisie. Au cours de ces six années, elle a secondé quatre ambassadeurs, participé à quatre Commissions de coopération franco-monégasque et connu deux ministres d’Etat. « Une carrière diplomatique d’une très grande richesse », souligne Hugues Moret.
Journée à part également puisqu’à cette occasion elle est élevée au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Pour la principale intéressée, cette distinction est un « très grand honneur et j’en ressens une grande et profonde fierté », avoue-t-elle. La meilleure façon, sans doute, de « consacrer 43 ans de vie professionnelle au service de (s) on pays ».

Publié le

Monaco Hebdo