lundi 27 septembre 2021
AccueilActualitésInternationalBlanchiment-terrorisme : un accord signé entre Monaco et le Luxembourg

Blanchiment-terrorisme : un accord signé entre Monaco et le Luxembourg

Publié le

Renforcer l’efficacité de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme : c’est l’objectif poursuivi par l’accord de coopération signé le 23 juillet 2021 entre Monaco et le Luxembourg. Michel Hunault, directeur du Service d’information et de contrôle sur les circuits financiers (Siccfin), et son homologue luxembourgeois Claude Marx, directeur de la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF), ont ratifié ce document, en présence du directeur des services judiciaires, Robert Gelli, du responsable du pôle supervision du Siccfin, Louis Danty, du responsable du pôle enquête, Eric Bergesi, et du responsable du pôle affaires juridiques, administratives et affaires internationales, Jean-Marc Gualandi. Robert Gelli s’est félicité de cette avancée, tout en estimant qu’« au-delà de l’échange d’informations ponctuelles sur les dossiers, l’important était de mettre en place des contacts réguliers, permettant de faire le point sur des problèmes législatifs, sur les procédures, et sur les modes opératoires ». De son côté, Claude Marx a jugé que le Luxembourg et Monaco ont « beaucoup d’intérêt à collaborer. Nos places financières sont très similaires. Nos deux pays ont une forte ouverture à l’international. Nous avons également une réputation à défendre. » Quant à Michel Hunault, il a rappelé que « l’Union européenne (UE) vient de décider la création d’un pôle dédié à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Car il y a des failles, des insuffisances, et l’on s’aperçoit que l’harmonisation de la législation ne fait pas tout. La coopération entre nous est essentielle ».

Publié le

Monaco Hebdo