vendredi 27 novembre 2020
Accueil Actualités Edito Edito n°1174 : Foire aux vaccins

Edito n°1174 : Foire aux vaccins

Publié le

Depuis le 9 novembre 2020, ça ne s’arrête plus. Les annonces de laboratoires vantant les résultats stratosphériques de leurs vaccins contre le Covid-19 occupent le devant de l’actualité. Des 90 % d’efficacité présentés, les premiers, par le duo Pfizer – BioNTech, on est ensuite passé à 92 % avec le fonds souverain russe (RDIF) et l’institut de recherche Gamaleïa, pour arriver à 94,5 % avec les Américains de Moderna le 16 novembre. Que cache cette inflation ? Essentiellement de gros espoirs, dans la mesure où beaucoup d’importantes questions restent encore posées. Il faudra en effet attendre plusieurs semaines avant d’avoir une idée plus juste sur la réelle efficacité de ces vaccins. Les résultats évolueront sans doute avec les essais qui vont se poursuivre. Il faudra aussi savoir si ces vaccins protègent contre la transmission du virus, et préciser la durée de l’immunité offerte. Six mois, un an, à vie ? A ce jour, personne ne le sait. Il est en tout cas difficile d’avoir davantage d’informations, car, pour le moment, les laboratoires n’ont pas publié d’articles scientifiques pour présenter leurs résultats dans le détail. Ce qui est certain, en revanche, c’est que la technologie nouvelle de l’ARN messager, utilisée par Pfizer – BioNTech et par Moderna semble prometteuse, puisqu’elle offrirait donc une protection estimée à 90 % et plus. Cette technique repose sur l’injection dans le corps du matériel génétique, qui est véhiculé jusqu’aux cellules que l’on laisse ensuite fabriquer la protéine qui déclenche la réaction immunitaire. A ce jour, aucun vaccin de ce genre n’a jamais été produit et mis sur le marché. Pour la première fois, des vaccins à ARN messager ont donc atteint la phase 3 d’un essai clinique, ce qui suscite à la fois de l’espoir, mais aussi de la crainte et de la méfiance chez certains. De son côté, Moderna assure que « la majorité des événements indésirables constatés étaient bénins ou modérés en sévérité ». Ce qui est sûr, c’est que la multiplication des vaccins anti-Covid-19 va se poursuivre dans les semaines et les mois à venir, donnant l’impression qu’une véritable foire mondiale aux vaccins vient de s’ouvrir. Dans ce contexte, il faudra voir les choix que fera Monaco. Quels vaccins choisir ? Quels vaccins écarter ? Comment garantir un maximum de sécurité, alors que beaucoup de zones d’ombre demeurent ? Et surtout, sur quelle base objective décider ? Autant de questions délicates, qu’il faudra en plus certainement trancher dans une certaine urgence, alors qu’aujourd’hui chaque pays avance à marche forcée sur ce dossier.

Publié le

Les plus lus

Cinq siècles de peinture en une seule exposition sur Internet

64 musées de France, issus de 58 villes, ont sélectionné leurs plus grands chefs-d’œuvre pour participer à une exposition virtuelle.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!