Le marché de la Condamine revu à la baisse

Sabrina Bonarrigo
-
Futur-Marche-de-La-Condamine

© Photo Fred Genin.

Le gouvernement a considérablement revu à la baisse son budget destiné à la rénovation de la Place du marché. Pour 2011, l’enveloppe passe de 8 millions à 3,3 millions d’euros. Quel sera l’impact sur les travaux??

Après le secteur culturel, ce sont les chantiers monégasques qui subissent à leur tour des coupes budgétaires. Pour faire face au déficit de 96 millions d’euros prévu par le gouvernement, le conseiller pour l’équipement Marie-Pierre Gramaglia a expliqué le 5 juillet dernier en conférence de presse que certains chantiers seraient retardés ou revus à la baisse. Parmi lesquels le marché de la Condamine, touché de plein fouet. Au départ, pour rénover ce cœur historique de la Principauté, l’Etat avait prévu une enveloppe de 8 millions d’euros dans le budget primitif 2011. Des deniers destinés à rénover la halle du marché et la place d’Armes. Mais au rectificatif 2011, le budget a chuté à 3,3 millions d’euros (1). Soit une baisse vertigineuse de 4,7 millions d’euros. Une économie substantielle qui a obligé la mairie, le gouvernement et le service de l’aménagement urbain (SAU) à revoir le projet (2). Et c’est essentiellement au niveau de la mezzanine que les économies se feront. Désormais, c’est le repreneur, et non le gouvernement, qui devra financer les travaux. Reste encore à déterminer quelle activité y sera installée. « Au mois de septembre ou octobre, nous lancerons l’appel d’offres pour la mezzanine. Le choix se portera sur une surface de restaurant ou une surface alimentaire. Mais il y aura bien une seule enseigne, et non deux », précise le maire Georges Marsan. Autre économie annoncée?: initialement, le projet prévoyait d’installer un escalator pour acheminer les passants de la rue Terrazzani à la Place du marché. Finalement, il a été décidé de reconstruire un simple escalier. Selon la mairie, des micro-économies seraient également opérées ici et là sur la partie extérieure du marché. Avec par exemple, un peu moins d’espaces verts ou encore des lampadaires qui ne seraient pas changés. Le gouvernement n’a pas souhaité donné les détails à ce sujet, « les arbitrages étant en cours de finalisation ».

Décoration intérieure intacte

Côté décoration intérieure, pas de bouleversement en perspective. L’esprit « village provençal » imaginé par l’architecte devrait rester intact. « L’aspect esthétique intérieur de la halle ne sera pas touché par rapport au projet que nous avions imaginé. On a réussi a sauvé l’entièreté du projet décoration et l’aménagement interne, assure Fred Genin, l’architecte qui a travaillé sur le projet. A la fin de l’année, au moment de Noël, les commerçants de la halle seront relogés sur la Place du marché sous un chapiteau. Dès janvier 2012, nous commencerons les travaux dans la halle. Fin 2012, tout sera donc finalisé. » Côté commerçants, entre anciens et nouveaux, le marché devrait en compter 24 au total. « Le conseil communal va examiner les candidatures et le choix définitif se fera en septembre, précise encore le maire de Monaco. Des aides financières seront d’ailleurs allouées aux anciens commerçants lors de leur installation ». La mairie précise enfin que les commerçants bénéficieront d’une exonération de leur loyer pendant toute la période où ils seront installés sous le chapiteau. A en croire la mairie, les loyers n’ont d’ailleurs pas subi d’augmentation depuis 4 ans.

(1) Sur 3 ans, le projet global de rénovation de la Place du marché s’élève à plus de 17 millions d’euros.
(2) Le SAU est en charge du réaménagement extérieur de la Place du marché.

journalistSabrina Bonarrigo