La nature humaine vue par Matt Hartley

La Rédaction
-

La compagnie monégasque Les Farfadets présente Brûler des voitures, une pièce tirée d’un roman écrit par le Britannique Matt Hartley. Sophie Cossu, metteur en scène, dit de cet auteur qu’il porte dans cette œuvre un « regard pessimiste sur la nature humaine, dissimulée sous le vernis social. » En effet, à travers trois groupes de personnes appartenant à la classe moyenne, c’est toute la société qui est dépeinte et critiquée. On y trouve de jeunes parents démunis, une dispute entre amis au retour d’une soirée alcoolisée et un couple à la fois solide et fragile. Les événements qui vont interférer entre chaque personnage vont permettre à chacun d’entre eux de faire un bilan sur lui-même, une sorte de rendez-vous avec soi.

À Monaco, théâtre des Variétés, 1 boulevard Albert 1er. Jeudi 7 novembre 2019 à 20h30. Tarif : 24 euros. Renseignements et réservations : +33 7 89 92 24 82.

journalistLa Rédaction