ASM : Spalletti pour
remplacer Jardim ?

Raphaël Brun
-

Evidemment, le bilan est tout sauf flatteur. Depuis son retour sur le banc de l’AS Monaco le 29 janvier 2019, Leonardo Jardim a disputé 21 matches à la tête de son équipe. Mais il n’a remporté que 5 victoires, pour 8 matches nuls et 8 défaites.

Avec 26 buts marqués et 33 encaissés sur cette période, l’avenir de l’entraîneur portugais à Monaco est déjà remis en question, surtout après la défaite 3-4 à domicile face à l’Olympique de Marseille (OM), le 15 septembre. Avant dernier avec seulement 2 points en 5 rencontres de Ligue 1 (L1), l’exercice 2019-2020 s’annonce compliqué pour une équipe monégasque qui semble plongée en plein doute. Dans les tribunes, la colère gronde. Du côté des Ultras Monaco 1994, on n’est pas content, et on le fait très largement savoir. Dans un tweet publié le 16 septembre, ce groupe de supporters estime qu’au club « c’est le néant » et que, désormais, « l’heure est à l’action ». S’adressant à Jardim, les Ultras lui disent « merci, mais il est temps de partir maintenant, en emmenant tes protégés ». Quant aux dirigeants ils leurs lancent ce message : « La défense, ça vous parle ? Si vous n’y connaissez rien, rappelez les professionnels qui faisaient gagner le club pour vous faire aider, ou trouvez-en. Contentez-vous de signer les chèques, mais les bons… ». Après ce match perdu contre l’OM, Jardim a concédé : « On a fait beaucoup d’erreurs. Cette saison, on a déjà pris 14 buts. On doit rester plus costaud. On doit régler la question défensive. On doit être meilleurs, il faut plus de duels, plus d’impacts. C’est une question d’organisation, pas de joueurs. » Mais ce mea culpa n’a pas calmé les esprits. D’ailleurs, sur Twitter, le hashtag #JardimOUT ne faiblissait pas chez les fans de l’ASM le 17 septembre, alors que Monaco Hebdo bouclait ce numéro.

Qui pour remplacer Jardim ?

Du coup, comme souvent dans le football en pareille situation, les rumeurs se multiplient concernant un éventuel départ de Jardim. Parmi les noms qui circulent avec insistance, deux viennent d’Italie. Il s’agit de l’ancien entraîneur de la Juventus de Turin de 2014 à 2019, Massimiliano Allegri. Mais cet entraîneur de 52 ans originaire de Livourne aurait une préférence pour le Paris Saint-Germain (PSG), d’après Le 10  Sport. Selon calciomercato.com, Monaco serait aussi en contact avec Luciano Spalletti, qui entraînait l’Inter Milan, avant d’être remplacé fin mai 2019 par Antonio Conte. Sous contrat jusqu’en 2021, Spalletti, 60 ans percevrait un salaire de 4,5 millions d’euros par an. Autant dire qu’un transfert en principauté permettrait à l’Inter Milan de faire une belle économie sur sa masse salariale, à hauteur de 9 millions. A moins que Jardim ne reste finalement en place ? Cela pourrait dépendre sans doute en partie du déplacement de Monaco à Reims (samedi 21 septembre, en direct à partir de 20 heures sur beIN SPORTS 1 et beIN SPORTS 8 Max) et de la réception de Nice (mardi 24 septembre, en direct à partir de 21 heures sur Canal+ Sport).

journalistRaphaël Brun