Les festivals incontournables
de l’été 2019

Raphaël Brun
-

Concerts, expositions, cinéma, conférences… Où sortir dans le quart sud-est ? Pour être sûr de ne pas s’ennuyer cet été, la sélection culturelle de Monaco Hebdo, c’est par ici.

Festival
Les Plages Electroniques

Du 9 au 11 août 2019, à Cannes (Alpes-Maritimes)

Comme chaque année depuis 2006, Les Plages Electroniques devraient transformer les alentours du palais des festivals et des congrès de Cannes en un gigantesque dance-floor. On ne ratera notamment pas Nicolas Masseyeff (le 9 août), DJ Snake (le 10 août), ou encore Orelsan et Mr. Oizo (le 11 août). On s’attardera aussi sur la prestation de Polo & Pan (le 9 août). Après un premier album intitulé Caravelle (2017) qui avait forte impression pendant l’été 2017, ce duo français devrait marquer les esprits à Cannes.

Où ça ? À Cannes.

Quand ça ? du 9 au 11 août 2019.

Tarifs : de 40 à 65 euros le pass jour,

de 104 à 164 euros le pass festival. Renseignements et programme complet sur : plages-electroniques.com.

Festival
Crossover

Du 23 au 24 août 2019, à Nice (Alpes-Maritimes)

Fidèle à ses habitudes, c’est un cocktail composé essentiellement d’électro, de pop et de hip-hop, que propose le festival Crossover. La programmation 2019 est riche, avec notamment Nekfeu le 23 août, dès 16h. Le lendemain, les Niçois d’Hyphen Hyphen prendront la relève, là encore à 16 heures. Toujours au rayon des artistes locaux, The Avener proposera un set très attendu. Quant aux fans de rap, ils pourront aller voir Roméo Elvis, qui vient de sortir son premier album, Chocolat (2019).

Où ça ? À Nice, au théâtre de Verdure.

Quand ça ? Du 23 au 24 août 2019.

Tarif : 38 euros le pass journée.

Renseignements et programme complet sur : festival-crossover.com.

Cinéma
Etats généraux du film documentaire de Lussas

Du 18 au 24 août 2019, à Lussas (Ardèche)

En 2019, ce festival fête ses 30 ans. Ce festival ne déroge pas à ses habitudes et reste sans compétition, sans jury, et donc, sans palmarès. Chaque été, ce petit village d’un millier d’habitants situé en Ardèche propose une programmation structurée en une série d’ateliers, de séminaires et de rencontres professionnelles. « De “L’effraction du réel” au “Cinéma en actes d’Edgar Morin”, de “Orientation/Désorientation” à une rencontre avec Artur Aristakisian, de l’Histoire du cinéma yougoslave à l’émergence du cinéma vietnamien, les échanges ne manqueront pas », promettent dans un communiqué les deux codirecteurs, Pascale Paulat et Christophe Postic, sans donner plus de détails, alors que Monaco Hebdo bouclait ce numéro, fin juillet. Les programmations d’“Histoire de doc” et de “Route du doc” seront respectivement consacrées à la Yougoslavie et au Vietnam.

Où ça ? À Lussas (Ardèche).

Quand ça ? Du 18 au 24 août 2019.

Tarif : entrée libre. Renseignements et programme complet sur : lussasdoc.org

Festival
Woodstower

Du 29 août au 1er septembre 2019, à Lyon (Rhône)

Juste avant la rentrée, et comme chaque année depuis 21 ans, on peut encore se faire plaisir et aller passer le week-end à Lyon pour assister à la 21ème édition du festival Woodstower. La programmation est divisée en trois grandes thématiques : concerts, art de rue et animations. Cette année, on ne ratera pas le rap de Nekfeu (le 29 août à 21h) et l’électro d’Etienne de Crécy (le 29 août, à 23h). Pour le reste, entre la tyrolienne, les massages, les arbres à livre, le scrabble géant, les arts créatifs, la break dance et même le « chill on the beach » en accès gratuit sur la plage du Fontanil, on ne s’ennuiera pas pour ce dernier weekend du mois d’août à Lyon.

Où ça ? À Lyon, grand parc Miribel Jonage, plage du Fontanil et dans divers lieux.

Quand ça ? Du 29 août au 1er septembre 2019.

Tarifs : 75 euros pass trois soirs, de 37 à 47 euros pass deux soirs, de 25 à 40 euros pour une seule journée.

Renseignements et programme complet sur : woodstower.com.

Art contemporain
Art-o-rama

Du 30 août au 1er septembre 2019, à Marseille (Bouches-du-Rhône)

C’est à Marseille qu’il faut aller passer le dernier week-end du mois d’août. Depuis 2007, Art-o-rama propose une sélection, constituée auprès d’une trentaine de galeries internationales d’art contemporain. Le 30 août, et c’est seulement sur invitation, les plus chanceux pourront voir l’artiste Jérôme Poret présenter son oeuvre intitulée Phonogravure de Mâchefer. Il proposera un « mix de disques gravés et la lecture d’un disque de verre recouvert de gomme-laque », nous dit un communiqué. La Friche la Belle de Mai enchaînera les 31 août et 1er septembre les expositions, pendant que l’artiste Claude Lévêque dédicacera son livre Livre Life of the Line.

Où ça ? À Marseille, quai de la Joliette, hangar J1.

Quand ça ? Du 30 août au 1er septembre 2019.

Tarifs : 5 euros (plein tarif), 3 euros (tarif réduit), gratuit sur présentation d’un justificatif (étudiants, moins de 18 ans, bénéficiaires du RSA…).

Renseignements et programme complet sur : art-o-rama.fr




journalistRaphaël Brun