Alexandra Cousteau,
ambassadrice des océans

Pascallel Piacka
-

Le 19 juillet, à Monaco, Alexandra Cousteau a rencontré le prince Albert II. La réalisatrice est venue en principauté pour le tournage de son nouveau documentaire.

Présent dans le film, le prince évoquera son engagement pour la nature. Au pied du musée océanographique, la petite-fille du commandant Cousteau a échangé avec les élèves monégasques. Alexandra Cousteau poursuit le combat environnemental initié par son grand-père, Jacques-Yves et son père, Philippe. Le film documentaire Le Monde du silence (1956) du commandant Cousteau reprenait les explorations sous-marines réalisées à bord du navire la Calypso en 1954 et 1955. En 1956, le film co-réalisé avec le cinéaste Louis Malle (1932-1995) avait remporté la palme d’or à Cannes. En 1957, il avait décroché l’oscar du meilleur film documentaire. Dans son sillage, Alexandra Cousteau tient à préserver l’héritage familial. Son film aura pour leitmotiv de sensibiliser le public sur les dangers liés à la pollution de la Méditerranée par les plastiques.

Monégasque de cœur, la réalisatrice connaît la principauté depuis son enfance. Le commandant Cousteau a dirigé le musée océanographique pendant trois décennies. Conjointement avec le prince Albert, la cinéaste a dénoncé les risques de la sur-pêche et du changement climatique. Agée de 43 ans, elle se place en droite ligne de ses actions en faveur de la protection des océans. En 2008, la réalisatrice avait reçu le prix “Emergent Explorer”, décerné par la chaîne de télévision National Geographic.

journalistPascallel Piacka