Monaco a fait sa pub aux J.O.

La Rédaction
-
Elisabeth Ritter-Moati

Elisabeth Ritter-Moati © Photo Monaco Hebdo.

Si les sportifs monégasques n’ont pas remporté de médaille aux derniers J.O. cet été, la Maison de Monaco a, elle, rencontré un franc succès. Placé non loin de Piccadilly Circus à Londres, cet établissement de 1?600 m2, étendu sur 3 étages, a servi durant les Jeux à faire la promotion du Rocher sous toutes ses facettes, sportive (Comité olympique monégasque), touristique (direction du tourisme et des congrès), diplomatique (ambassade de Monaco) et bien entendu économique (Chambre de développement économique). Pour Elisabeth Ritter-Moati, directeur général investissement & Promotion de la CDE et responsable de cette Maison, le but premier était « de donner une autre image de Monaco. Aller plus loin que les clichés ». Et apparemment cela a marché. Au total?: 17?468 visiteurs se sont présentés en quinze jours. Une fréquentation qui a largement dépassé les espérances de la responsable et qui aurait pu être doublée si, selon elle, « on avait ouvert les portes jusqu’à minuit chaque jour. »
Au-delà des spectateurs lambda venus regarder le petit film de 7 minutes faisant la promotion du sport en principauté, et l’exposition des 17 torches olympiques appartenant à la collection du prince, la Maison a aussi organisé des événements plus « select », avec des invités venant des quatre coins du globe. Cocktails, dîners privés et réunions d’affaires étaient également au programme. Pour quel résultat?? Si selon Elisabeth Ritter-Moati, « il est encore impossible d’estimer en chiffres les retombées économiques de ces rencontres », l’on peut néanmoins déjà dire que, par exemple, la Fondation Albert II a profité de ces nouveaux contacts pour organiser une nouvelle opération à Londres dans les prochains mois. Elle avoue plancher également sur « trois dossiers de personnes voulant s’implanter à Monaco ».

journalistLa Rédaction