Alcool et drogues chez les jeunes : rapport inquiétant

Adrien Paredes
-
résine de Cannabis

© Photo D.R.

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies a rendu son rapport sur la consommation de tabac, de drogues et d’alcool chez les scolaires âgés de 15 à 16 ans. L’étude avait été menée au printemps 2011 dans 36 pays en Europe, dont Monaco. Et les résultats sont plutôt inquiétants en ce qui concerne les lycéens de la Principauté. Premier fait : ils sont beaucoup plus nombreux à fumer qu’en 2007. A Monaco, le taux de lycéens ayant consommé des cigarettes dans les trente jours précédant l’étude s’élève à 39% des élèves interrogés. Soit une hausse de 13% par rapport à l’étude de 2007. Monaco se place dans le quinté de tête des élèves fumeurs. La Principauté se classe aussi sur la troisième marche du podium en matière de consommation de cannabis. 37% d’entre eux ont indiqué l’avoir déjà expérimenté. Ils étaient seulement 28% quatre ans auparavant. Plus inquiétant, Monaco arrive avec cette nouvelle étude en tête au niveau de la consommation de drogues illicites autres que le cannabis même si la tendance n’a pas fondamentalement changé en quatre ans (11% contre 10%). Celle du nombre de substances différentes consommées (tabac (plus de 5 cigarettes par jour), alcool (plus de dix consommations en un mois), cannabis, autres drogues) progresse. En 2011, 17,9% des lycéens interrogés à Monaco ont admis avoir consommé au moins deux d’entre elles contre 10,9% en 2007. Ceux qui en ont expérimenté plus de trois forment 8,3% des interrogés contre 5% en 2007. Enfin, 69% d’entre eux ont indiqué avoir consommé de l’alcool dans les 30 jours précédant l’enquête. Un chiffre là encore en hausse.

journalistAdrien Paredes