Chasse à l’évasion fiscale

Milena Radoman
-

Alors que Jean-François Robillon avait demandé aux services fiscaux d’être vigilant sur la perception des taxes prévues par la loi (TVA et impôt sur les bénéfices des sociétés), le gouvernement a annoncé à l’assemblée qu’il a débuté une chasse à l’évasion de recettes fiscales. Certaines mesures auraient été prises pour que la perception de la TVA et l’ISB soit pleinement appliquée. Après la réforme des droits de mutation – qui fait d’ailleurs l’objet d’un recours devant le tribunal suprême –, il s’agit donc pour l’Etat monégasque d’aller chercher les recettes fiscales là où elles sont. En optimisant notamment l’impôt sur les bénéfices, souvent minimisé par les indemnités d’administrateur.

journalistMilena Radoman