Communication?: « La concurrence est de plus en plus rude »

Sabrina Bonarrigo
-

© Photo Monaco Hebdo.

Nouveau président du syndicat patronal monégasque des professionnels de la communication (Sycom), Francesco Caroli est également à la tête du groupe Promocom. Il explique ses ambitions pour promouvoir le secteur.

Monaco hebdo?: Vous avez été élu président du Sycom le 16 juin dernier (1). Quel est le rôle de ce syndicat??
Francesco Caroli?: Le Sycom a été créé en août 1989 et regroupe une quarantaine d’entreprises monégasques travaillant dans tous les secteurs de la communication?: la presse, la radio, la télévision, la régie publicitaire, l’événementiel, ou encore le multimédia. Comme tout syndicat patronal, son rôle est de défendre l’intérêt des sociétés monégasques du secteur.

M.H.?: Quelles sont justement les difficultés que rencontrent ces sociétés de communication à Monaco??
F.C.?: On s’est rendu compte qu’en matière de communication, la concurrence française et internationale est de plus en plus rude. Beaucoup trop d’événements et de marchés dans la communication à Monaco sont organisés par des sociétés étrangères, et échappent aux sociétés locales.
Notre syndicat estime que les sociétés monégasques de communication ne sont pas suffisamment sollicitées par l’Etat et par l’environnement économique de la Principauté. A titre d’exemple, la campagne de communication monégasque sur l’attractivité a été exclusivement conduite par une société franco-française. Imaginée et créée uniquement à Paris et non pas à Monaco. Tous les patrons qui exercent ici m’ont exprimé leur préoccupation. Pourtant à Monaco, il y a environ 40 sociétés qui exercent dans le domaine de la communication et qui ont un véritable savoir-faire, du professionnalisme et de l’expérience.

M.H.?: Comment remédier à ce problème??
F.C.?: Il faudra à l’avenir être beaucoup plus incisif et développer des relations plus étroites avec les Autorités et le monde économique local. Pendant ma présidence, c’est le message fondamental que je vais défendre. Le bureau du Sycom se réunira désormais une fois par mois pour faire le point et suivre notre action. Ma présence au sein du Conseil Fédéral et de la Fédération patronale nous permettra aussi de faire entendre notre voix à l’ensemble des patrons monégasques et d’avoir éventuellement leur soutien à notre action.

M.H.?: Depuis mars 2010, vous êtes également président du groupe Promocom?? Quelles sont les principales activités de ce groupe??
F.C.?: Le groupe Promocom a été créé en 1988. C’est l’une des premières sociétés de communication à Monaco. Elle appartient aujourd’hui au groupe Caroli. Notre intention est de lui donner une forte impulsion. Ce qui est essentiel aussi pour le Monaco du futur. L’entreprise regroupe 5 grands pôles d’activités?: d’abord la régie publicitaire (promotion publicitaire pour des journaux monégasques, affichage urbain…).
La société Promexpo, elle, s’occupe de l’installation physique d’événements et des salons à Monaco. Nous avons aussi la société SPM (Sécurité Privée Monaco), qui propose des agents pour assurer la sécurité de toutes les manifestations, évènements, ou gardiennage. Puis, la société MS2 qui fait de l’impression numérique et de la signalétique événementielle.
Le groupe Promocom organise enfin divers grands salons?: le salon de la gastronomie par exemple et la foire internationale que nous avons décidé de redynamiser totalement et qui s’appellera « Made In World international fair ».

M.H.?: Redynamiser de quelle manière??
F.C.?: « Made In World » c’est un très gros projet. Il est sous le haut patronage du prince Albert II. L’objectif est de réunir des produits de luxe et des produits rares en provenance des pays représentatifs des 120 nationalités présentes sur le territoire monégasque. Ce sera un grand melting-pot de produits de prestige. On est en relation avec les consuls de Monaco qui nous donnent leur appui, les chambres de commerce et les offices de tourisme de chaque pays. L’objectif est d’attirer par cela une clientèle internationale et non pas locale ou régionale.
C’est l’intérêt d’aujourd’hui pour Monaco dans le cadre de son attractivité. L’objectif est aussi que les professionnels se rencontrent sur cette foire et nouent à leur tour des contacts entre eux. La prochaine édition se déroulera du 4 au 7 mai 2012, au Grimaldi Forum et non plus sous le chapiteau de Fontvieille. Ce sera un véritable tour du monde du luxe.

(1) Francesco Caroli succède à Italo Bazzoli, actuel administrateur et président d’honneur d’Epi communication.

journalistSabrina Bonarrigo