Défense de la réserve de Xingu, au Brésil : le chef Raoni à Monaco

Pascallel Piacka
-

Le 23 mai, au palais princier, le chef Raoni Metuktire a été reçu par le prince Albert II.

En tournée européenne, le célèbre chef amazonien tente de récolter un million d’euros afin de protéger la réserve de Xingu. Objectif : ériger des murs végétaux à base de bambou. De plus, les fonds récoltés serviront à l’achat de drones pour assurer la surveillance de la réserve. En entretien avec le prince, le chef indien du peuple Kayapo a de nouveau alerté sur les risques liés à la déforestation de l’Amazonie. Raoni Metuktire a eu l’assurance du soutien d’Albert II. Par le passé, la fondation prince Albert II a déjà apporté son aide au peuple Kayapo. Dans les années 1980, le combat du chef Raoni Metuktire avait été médiatisé, grâce au chanteur Sting. De 2004 à 2012, les chiffres de la déforestation ont enregistré une baisse. Mais depuis janvier 2019, selon l’ONG Imazon, la déforestation en Amazonie a augmenté de 54 % par rapport à 2018. Ainsi, l’association Forêt Vierge, dont le chef Raoni est président honoraire, poursuit son combat pour préserver le poumon de la planète. L’écosystème amazonien est fragile et ses différentes espèces (40 000 plantes, 3 000 poissons d’eau douce, 1 300 oiseaux, 370 reptiles) restent menacées. Prochainement, le chef Raoni Metuktire devrait être reçu au Vatican par le pape François. En 1989, le chef amazonien avait rencontré le pape Jean-Paul II.

journalistPascallel Piacka