14  juillet 2016 : 7ème comité pour la mémoire des victimes de l’attentat de Nice

Anne-Sophie Fontanet
-

Celui-ci a eu lieu lundi 13  mai 2019, sous la présidence de Christian Estrosi, maire Les Républicains (LR) de Nice.

Ce comité, approuvé le 13 octobre 2016, a été constitué pour préserver la mémoire des 86 morts et centaine de blessés, victimes de cet attentat terroriste, survenu le 14  juillet 2016 sur la promenade des Anglais à Nice, et le suivi de leurs familles. Il porte le nom de Promenade des anglais, mémoire et espérance. Pour 2019, il a été décidé beaucoup de sobriété pendant les festivités de la fête nationale française à Nice. A l’issue du défilé traditionnel du 14  juillet et du concert de l’orchestre philharmonique, 86 faisceaux lumineux seront allumés. A l’occasion de ce comité, la municipalité niçoise a été alerté sur « la nécessité de donner plus de dignité au mémorial », installé dans les jardins de la Villa Masséna. En conséquence, la signalétique sera améliorée, et un dispositif permettant de protéger au mieux les photos des intempéries sera mis en place. De plus, le maire de Nice a renouvelé sa demande auprès du président de la République française, Emmanuel Macron, par courrier du 29  avril 2019, de voir le musée-mémorial hommage aux victimes du terrorisme, créé à Nice. Pour rappel, la ville de Nice accueillera le dispositif régional de prise en charge globale du psycho-traumatisme. Christian Estrosi a profité de l’occasion pour confirmer que sa ville serait candidate pour accueillir le centre européen d’expertise pour les victimes du terrorisme. Enfin, du 21 au 23  novembre 2019 se déroulera, toujours à Nice, le 8ème congrès international des victimes du terrorisme, organisé par l’association française des victimes du terrorisme.

journalistAnne-Sophie Fontanet