Climat : Monaco rappelle l’importance des océans
pour sa régulation

Anne-Sophie Fontanet
-

C’est par les voix d’Isabelle Rosabrunetto, représentante permanente de Monaco à l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et d’Armelle Roudaud-Laffon, représentante permanente adjointe, que la principauté est venue redire « l’importance des océans en matière de régulation du climat et de sécurité alimentaire ».

Elles participaient à la 74ème session du comité de la protection du milieu marin qui s’est déroulée à Londres du 13 au 17 mai. Lors de son ouverture, un message vidéo du souverain a été diffusé. Le prince en a profité pour saluer les avancées de l’OMI. En effet, l’OMI est à l’origine de nombreuses conventions internationales sur la sécurité des transports maritimes et sur la prévention de la pollution en mer. « Cependant, de nombreuses avancées sont encore nécessaires pour parvenir à un transport maritime propre », insiste le gouvernement, dans un communiqué. C’est à ce comité qu’appartient la lourde tâche de rechercher « des consensus délicats, notamment en matière de normes d’émission de gaz à effet de serre provenant des navires ».

journalistAnne-Sophie Fontanet