Un nouvel établissement pour FANB

Maxime Dewilder
-

En septembre  2019, les collégiens et lycéens de François d’Assise – Nicolas Barré feront leur première rentrée dans un établissement flambant neuf qui allie valeurs chrétiennes et modernité. L’inauguration a eu lieu le 27  avril  2019.

L’Institution François d’Assise–Nicolas Barré (FANB) change de visage, mais pas d’âme. Les 750 collégiens et lycéens attendus pour la rentrée 2019 évolueront désormais dans un bâtiment tout neuf, où la technologie doit servir l’éducation. Technologie et modernité ne font pas pour autant oublier les valeurs chrétiennes de FANB. Pour preuve, la première pierre du bâtiment, posée le 4 octobre 2016 par le prince Albert II et la princesse Charlène, a été bénie par monseigneur Bernard Barsi. Et si l’extérieur du bâtiment a été pensé par l’architecte Chérif Jahlan, la direction de FANB a eu carte blanche pour l’intérieur. Christine Lanzerini, directrice de l’établissement, détaille : « Nous avons choisi le matériel pédagogique, mais aussi le matériel administratif, les écrans numériques interactifs, (ENI) et nous avons mis en place toutes les bonnes idées que nous avons glanées en dehors des frontières de la principauté ». Pour la foi chrétienne, les valeurs préconisées par les saints patrons, bienveillance et encadrement, se retrouvent à travers un objet iconique, visible dès les premiers mètres parcourus au sein de l’édifice. Il s’agit de deux mains, celle d’un enfant dans celle d’un adulte, avec la colombe de la paix. Si religion et modernité sont parfois opposées, le nouveau FANB entend réunir les deux principes. Christine Lanzerini poursuit : « C’était un challenge d’allier nos valeurs fondamentales, nos repères, à la nouvelle technologie. Nous sommes très fiers d’entrer pleinement dans le XXIème siècle en étant très respectueux de nos pères fondateurs ». Le tout sans perdre de vue l’objectif principal : offrir aux élèves des conditions d’éducation optimales. Le pari semble réussi, à entendre Clarisse, élève de première littéraire et déléguée de sa classe : « Nous sommes vraiment dans les meilleures dispositions possibles pour travailler et s’épanouir, nous savons que nous sommes chanceux. Le lieu est plus beau, plus décontracté, nous sentons que l’épanouissement des élèves est une priorité, c’est très valorisant pour nous ».

HQE

La foi chrétienne est imprégnée dans les valeurs, les murs et les esprits de FANB. CET établissement contient en son sein une chapelle, et des cours de catéchisme sont dispensés de la sixième à la quatrième, à raison d’une heure par semaine. À partir de la troisième, l’enseignement théologique se fait plus large, puisque toutes les religions sont abordées et présentées. Évidemment, tous les élèves, quelle que soit leur confession, sont les bienvenus à FANB. À condition tout de même que le dossier soit validé par l’équipe pédagogique. Côté technologie, Marco, élève de première scientifique, s’enthousiasme : « J’aime beaucoup le côté interactif. La façon de faire cours a changé avec les écrans numériques interactifs, nous pouvons tout faire ! C’est très rapide et accessible. Aujourd’hui, nous utilisons de plus en plus d’informatique, nous en aurons besoin dans notre vie professionnelle et à FANB nous y sommes déjà initiés ». Qui dit modernité dit aussi écologie. Dans la droite lignée du gouvernement monégasque, FANB ne néglige pas son impact environnemental, bien au contraire. Le nouveau bâtiment correspond aux normes Haute Qualité Environnementale (HQE). Il est notamment équipé de panneaux photovoltaïques qui permettent d’alimenter le lieu sur une période de 30 jours, soit « 20 % du temps d’une année scolaire », précise Christine Lanzerini. Ajoutez à cela le tri des déchets dans la cafétéria, l’autorégulation de la température dans les salles de classe pour limiter la perte de chaleur et les capteurs mis en place pour allumer et éteindre les lumières afin de limiter la consommation d’énergie. Et comme si cela ne suffisait pas, les élèves estampillés “FANB” sur leur tenue suivent ponctuellement des petites formations de sensibilisation à la préservation de l’environnement. Christine Lanzerini explique : « Des professionnels ont dispensé une formation pour expliquer l’enjeu du tri des déchets. De la même manière, nous leur montrons une fois par an comment sont confectionnés les repas en expliquant quels sont les aliments à consommer, en détaillant l’impact de la consommation de viande par exemple ». Rendez-vous en septembre 2019 pour la rentrée scolaire. En attendant, une journée “portes ouvertes” est organisée le 4 mai 2019.

François d’Assise–Nicolas Barré en chiffres

• 10 400 mètres carrés de superficie

• 750 élèves collégiens et lycéens confondus

• 45 salles de cours

• 8 étages

• 4 salles d’informatique

• 4 laboratoires de science

• 3 salles de technologie

• 2 laboratoires de langues

• 2 salles d’art

• 2 Centre de Documentation et d’Information (CDI)

• 1 chapelle

• 1 salle polyvalente

• 2 cours de récréation (une pour les collégiens, une pour les lycéens)

• 2 millions d’euros financés par le gouvernement princier pour les aménagements intérieurs


journalistMaxime Dewilder