Fabrizio Moretti expose à Monaco

Pascallel Piacka
-

Le 25  avril 2019, s’est déroulée à la villa Sauber la visite aux médias de l’exposition Step by Step : un regard sur la collection d’un marchand d’art. Cette exposition était l’occasion pour le nouveau musée national de Monaco (NMNM) de rendre hommage à une importante collection monégasque et son propriétaire, Fabrizio Moretti : « C’est une exposition que je qualifierais de très intéressante. Néanmoins, vous comprendrez qu’il est difficile de parler de mes œuvres. J’essaye à travers ma collection de faire partager ma passion pour l’art. Je dirais simplement que l’art est un antidépresseur. » Ce rassemblement d’œuvres d’art était présenté pour la première fois à travers la sélection de 38 œuvres anciennes et contemporaines. Cette initiative permet de déambuler dans six siècles de l’histoire de l’art, accompagné d’une relecture proposée par Cristiano Raimondi, commissaire de l’exposition. Misant sur l’éclectisme, cette collection était une occasion pour le musée national de présenter des œuvres exprimant une synthèse de la culture artistique occidentale. De l’époque gothique, en passant par la Renaissance jusqu’aux expérimentations contemporaines de ces dix dernières années, la collection de Fabrizio Moretti réunit des chefs-d’œuvre, comme La flagellation du Christ d’Alessandro di Cristofano Allori (1535-1607), La Vierge de l’humilité de Bartolomeo Vivarini (1440-1500), François le Bossu de Mela Muter (1876-1967), Portrait d’un jeune homme de Gian Lorenzo Bernini (1598-1680) et Vierge à l’Enfant de Jacopo da Pontormo (1494-1557). Au première étage de la villa Sauber, on découvre donc les grands mouvements artistiques de la seconde moitié du XXème siècle. Notamment avec Lucio Fontana (1899-1968), peintre et sculpteur argentin, a été le fondateur du mouvement spatialiste associé à l’art informel. Ou avec Gerhard Richter, artiste peintre allemand dont l’œuvre est reconnue depuis les années 80 comme une expérience artistique inédite et remarquable. On ne ratera pas non plus les œuvres de Luc Tuymans, artiste contemporain belge, de Wade Guyton, artiste contemporain américain ou encore de George Condo, peintre américain spécialiste des portraits. Enfin, Fabrizio Moretti a offert un cédrat émaillé datant de 1520 du céramiste florentin Andrea della Robbia (1435-1525) au NMNM. Step by Step est à voir jusqu’au 29 septembre 2019. P.P.

journalistPascallel Piacka