Lanéva, un bateau 100 % électrique présenté à Monaco

Pascallel Piacka
-

Le 26  avril 2019, le prince Albert II a inauguré sur l’esplanade du yacht-club Lanéva, un bateau 100 % électrique conçu en principauté. François Richard, jeune entrepreneur à la tête de l’entreprise Lanéva, a collaboré avec Maxime Pachot et Marc Ronet à la conception et à la réalisation de ce bateau écolo. Passionnés du monde maritime et des systèmes de propulsion éco-énergétiques, ces trois associés ont puisé leur inspiration en Russie. Car le 13 septembre 1838, Moritz Hermann Von Jacobi (1801-1874) a piloté le premier navire mû par un moteur électrique d’une puissance de 220 watts sur le fleuve la Neva, à Saint-Pétersbourg. En présence du tsar Nicolas Ier (1796-1855), l’ingénieur et physicien allemand a pu ainsi parcourir 7,5 kilomètres à une vitesse d’environ 1,35 nœuds, soit 2,5 km/h. La start-up Lanéva est hébergée par MonacoTech et l’aboutissement de ce projet est intervenu après trois années d’efforts. Le navire a été fabriqué par l’entreprise italienne Glisenti du côté du lac de Côme. Sa conception a nécessité le recours à de la toile de lin, du liège et résine époxy biosourcée remplaçant le plastique, de l’inox, de la peinture à l’eau et du bois issu de la sylviculture raisonnée, avec du bouleau de Finlande. Afin de minimiser l’utilisation de produits chimiques, le bois a été découpé au laser. Le bateau — aux dimensions de 7,9 mètres sur 2,5 mètres — est propulsé par deux moteurs de 40 kilowatts chacun, et affiche une vitesse de pointe de 25 nœuds, soit 46,3 km/h. Ce navire 100 % électrique fonctionne avec des batteries d’une autonomie de 2 heures, avec une vitesse moyenne de 18 nœuds (33,3 km/h). Quant à son prix, il est compris entre 400 000 et 500 000 euros. Les amateurs pourront découvrir la start-up Lanéva lors du prochain salon Ever, du 8 au 10 mai 2019 au Grimaldi Forum à Monaco. P.P.

journalistPascallel Piacka