Dix-huit loges VIP
pour l’AS Monaco

Pascallel Piacka
-

Alors que l’AS Monaco va mieux et s’éloigne de la zone de relégation, en coulisses, l’ASM prépare déjà la saison prochaine. Dix-huit loges VIP vont être inaugurées. Visite guidée de ce nouvel outil commercial.

Inauguré le 25 janvier 1985, le complexe sportif monégasque avait besoin d’un bain de jouvence. D’une capacité de 18 523 places assises, le stade arborera pour la saison 2019-2020 les “loges des légendes”, 18 nouvelles loges VIP. Engagés par le gouvernement monégasque, les travaux de rénovation du stade Louis II ont pour objectif de conserver le caractère omnisports de cette enceinte sportive. Pour ne pas se couper du passé, chaque nouvelle loge retrace un épisode de l’histoire du club monégasque. Le 20 mars 2019, les dirigeants de l’ASM ont inauguré au stade Louis II un “showroom”, montrant ce que seront ces futures loges VIP. « Je suis très honoré de partager ce moment avec l’ensemble des supporters de l’ASM. Je suis nouveau à Monaco et mon expression en français n’est pas encore parfaite. Mais je tenais à m’exprimer dans votre langue », a déclaré Oleg Petrov, le nouveau vice-président de l’ASM. Ainsi, les travaux engagés depuis l’automne 2018 et financés par le gouvernement se concrétiseront par la suppression de 921 places assises, situées au sommet des tribunes Premières, sur la façade sud-est. Quant au design d’intérieur, il a été réalisé par le cabinet d’architecture Arch Monaco.

Outil

Chacune des loges de 8 places affiche une surface de 16,80 mètres carrés. Encadrées de châssis vitrés, ces loges pourront être ouvertes ou fermées sur l’extérieur, selon les événements. Elles seront équipées des dernières technologies et, bien évidemment, entièrement connectées. « L’AS Monaco est un très grand club et les futures loges en sont la manifestation », a jugé Oleg Petrov. À noter que 6 des 18 loges sont d’ores et déjà réservées pour la saison 2019-2020. Côté tarifs, il faut compter 85 000 euros hors taxes par saison pour les loges centrales, et 70 000 euros hors taxes pour les latérales. De façon générale, les “business seats”, c’est-à-dire les sièges VIP, peuvent représenter jusqu’à 80 % des revenus générés par la billetterie d’un club de football professionnel. Ces travaux ont donc pour objectif d’améliorer la rentabilité de la billetterie de l’ASM, tout en améliorant cet outil qu’est le stade Louis II. Surtout que, d’une façon générale, la ligue de football professionnel (LFP) pousse les clubs de Ligue 1 (L1) et de Ligue 2 (L2) à améliorer leurs infrastructures. Du coup, en février 2012, la LFP a lancé la Licence Club, que chaque club peut décrocher grâce à un système de points basés sur les infrastructures des stades, comme la pelouse, le banc de touche, les tribunes, mais pas la zone VIP, ou encore la zone médias, mais aussi la sécurité, les centres de formation et la structuration salariale du club. Notés sur un total de 10 000 points, un club de L1 doit obtenir au moins 7 000 points pour décrocher la Licence Club. Un club de L2 doit en totaliser 6 000.


Une diagonale d’ici 2020

Un nouveau bâtiment appelé la Diagonale va être construit à proximité du stade Louis-II. Il hébergera les pensionnaires du centre de formation. L’académie situé à Cap-d’Ail comprendra 21 chambres simples, 15 chambres doubles et 31 studios. La livraison de ce nouveau bâtiment est prévue pour le début de saison 2020-2021.

PSG-MONACO, LE 21  AVRIL

32ème journée de Ligue 1 :

AS Monaco — Reims, le 13 avril à 20 heures, au stade Louis II et en direct sur beIN SPORTS 1.

33ème journée de Ligue 1 :

Paris SG — AS Monaco, le 21 avril à 21 heures et en direct sur Canal+.

journalistPascallel Piacka