« Le débat démocratique
est toujours possible »

Raphaël Brun
-

Elue à la mairie depuis 2007, Françoise Gamerdinger est candidate sur la liste portée par le maire sortant, Georges Marsan. Elle explique ses motivations à Monaco Hebdo. 

Quel bilan tirez-vous du mandat qui se termine ?

Une grande satisfaction d’avoir travaillé avec les différents services municipaux grâce auxquels les projets et les promesses formulés pendant la précédente campagne électorale ont été réalisés. Je retiens aussi une cohésion positive au sein de notre équipe, qui a permis que les décisions soient prises de manière efficace et dans un esprit de concertation, pour un meilleur service rendu.

Quelles sont vos principales réalisations ?

Au cœur de mes trois délégations (1), je peux citer l’exposition patrimoniale Untra nui et cun vui, l’élargissement des horaires d’ouverture de la bibliothèque, l’intégration de la bibliothèque jeunesse sous compétence communale, l’organisation du premier salon du livre gourmand, une centaine d’animations culturelles par an à la médiathèque, l’organisation de nouveaux ateliers publics à l’école supérieure d’art, le développement des partenariats avec d’autres écoles d’art à l’international, la commémoration de l’anniversaire de la naissance de François Joseph Bosio, en partenariat avec le palais princier et le gouvernement, et le suivi de nouvelles mesures pour la gestion du personnel.

Quels sont les projets qui n’ont pas pu être menés à leur terme ?

Pour ce mandat aucun, car la médiathèque était prévue pour 2020.

Concrètement, en quoi va consister cette nouvelle médiathèque ?

C’est un équipement culturel majeur pour une ville et,

chez nous, pour un pays de notre taille. Elle est la clé à l’accès gratuit dans tous les domaines culturels et pour toutes les générations.

Où en est ce projet de nouvelle médiathèque sur l’îlot Pasteur ?

La partie de la construction relève de la compétence du département de l’équipement. En ce qui me concerne, à savoir l’architecture et l’aménagement intérieurs, nous y travaillons de concert avec l’architecte. Nous en sommes au choix du mobilier et des matériaux les mieux adaptés par rapport à la réflexion que nous avons menée pour offrir des activités et un fonds en adéquation avec la demande et avec l’évolution numérique. L’esprit d’accueil et d’utilisation d’un tel outil a beaucoup évolué, et nous répondrons aux nouvelles attentes du public.

Cette nouvelle médiathèque pourra être livrée à quelle date et à combien est estimé le coût de ce projet ?

Je n’aime pas les approximations, et je préfère que vous vous adressiez aux services du gouvernement compétents sur ces deux aspects.

Comment sera organisée cette médiathèque ?

L’organisation de la médiathèque permettra de rassembler sur un même lieu les différents secteurs qui la composent à savoir la bibliothèque jeunesse et adultes, la vidéothèque, la sonothèque, une salle d’exposition et la ludothèque. La médiathèque Caroline, selon la volonté de la princesse de Hanovre qui nous a fait l’honneur de donner son nom à ce lieu de culture, accueillera toutes les générations.

A ce jour, votre liste est la seule en lice pour ces élections : est-ce regrettable pour la qualité du débat démocratique ?

Tout d’abord, si aucune liste ne se présente contre nous, c’est qu’il y a une reconnaissance de notre travail. Ensuite le débat démocratique est toujours possible. Il suffit d’établir une liste présentant différentes compétences prêtes à servir les Monégasques. Bien sûr, il s’agit d’un engagement important qui demande de l’écoute, du travail et de l’attention envers chacun.

Si vous êtes réélue, quels seront les grands projets que vous porterez ?

Celui de la médiathèque bien sûr, mais aussi celui de mieux faire connaître notre institution pour une prise de conscience de son importance.

1) Les trois délégations de Françoise Gamerdinger sont : responsable du pôle culture (médiathèque de Monaco), école supérieure d’arts plastiques (pavillon Bosio) et service de gestion des personnels.

journalistRaphaël Brun