Bientôt un logiciel
pour aider le SICCFIN

Pascallel Piacka
-

Le 7  février, la Cellule de Renseignement Financier monégasque (CRF) a organisé une réunion au lycée technique et hôtelier de Monaco. Objectif : informer les représentants des établissements bancaires sur le futur déploiement du logiciel d’aide à l’analyse, goAML. Cette présentation s’est déroulée en présence de Jean Castellini, conseiller-ministre pour les finances et l’économie, de Yann Raconnat le Goff et de Philippe Boisbouvier du Service d’information et de Contrôle sur les circuits Financiers (SICCFIN), mais aussi d’Ameen Safadi et d’Antoine Karam de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC). Ce logiciel goAML a été créé et développé par l’ONUDC. Il apporte une aide à l’analyse opérationnelle et stratégique et il permet de produire des statistiques affinées. Par ailleurs, les établissements bancaires auront l’opportunité de transmettre grâce à un formulaire électronique leurs déclarations de soupçons au SICCFIN, qui est l’autorité centrale compétente. C’est en effet le SICCFIN qui est chargé de recueillir, d’analyser et de transmettre les informations sur le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la corruption. Le déploiement du logiciel goAML aura lieu mi-2019 et il concernera tous les établissements de crédit de Monaco. Néanmoins, une période de tests sera observée auparavant auprès des banques et des sociétés de gestion volontaires. P.P.

journalistPascallel Piacka