Du Fernand Léger, à Biot

La Rédaction
-

En invitant l’artiste Stéphane Couturier, les musées nationaux du XXème siècle des Alpes-Maritimes ont voulu donner un écho photographique à la peinture de Fernand Léger (1881-1955), pionnier de l’avant-garde de la première moitié du XXème siècle. Stéphane Couturier a choisi le tableau intitulé Le grand remorqueur comme point de départ de cette exposition. Cette œuvre est un paysage industriel des bords de Seine réalisée par le peintre en 1923. La passion commune des deux artistes pour les transformations et les métamorphoses urbaines est évidente même si Fernand Léger semblait plutôt optimiste quant aux progrès dont profitent les villes, tandis que Stéphane Couturier évoque la disparition progressive de la société industrielle et la discutable mutation des métropoles mondiales.

À Biot (Alpes-Maritimes), musée national Fernand Léger, 225 chemin du Val de Pôme. Jusqu’au lundi 29 avril 2019. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 17h. Tarif : 7,50 euros. Gratuit pour les moins de 26 ans. Infos : +33 4 92 91 50 30.

journalistLa Rédaction