Culture Sélection
de décembre 2018

Raphaël Brun
-

Roulez-Jeunesse

Roulez jeunesse

de Julien Guetta

Enfants. Alex, 43 ans, travaille comme garagiste, dans une entreprise familiale fermement dirigée par sa mère. Après avoir dépanné une jeune femme, il passe la nuit chez elle. Mais, le matin venu, elle est introuvable. Il se retrouve seul avec trois enfants à gérer. Si le scénario semble mince, Julien Guetta parvient à livrer un film très rythmé, à la fois drôle et émouvant. Il repose pour beaucoup sur Eric Judor, parfait dans le rôle du grand enfant qui refuse de vieillir et de prendre des responsabilités. Pour son premier long-métrage comme réalisateur, le scénariste Julien Guetta a su trouver le juste équilibre entre comédie et drame.

Roulez jeunesse de Julien Guetta, avec Eric Judor, Laure Calamy, Brigitte Roüan (FRA, 2018, 1h24), 14,99 euros (DVD), 14,99 euros (blu-ray).

 

Blackkklansman

Blackkklansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan

de Spike Lee

Suprémacistes. Dans les années 70, alors que les émeutes pour les droits civiques se multiplient aux Etats-Unis, Ron Stallworth est le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department. Très mal accueilli, il décide d’infiltrer le Ku Klux Klan. Présenté en compétition officielle en mai 2018 à Cannes, Blackkklansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan se révèle être bien plus qu’un simple film historique ou une enquête policière. Spike Lee joue sur le registre de l’humour pour tourner en dérision la bêtise des suprémacistes blancs. Conçu juste après l’élection de Donald Trump et des manifestations de Charlottesville des 11 et 12 août 2017, ce film montre des images de ces émeutes. Prouvant ainsi qu’il est aussi un long métrage très contemporain.

Blackkklansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan de Spike Lee, avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace (USA, 2018, 2h16), 16,99 euros (DVD), 19,99 euros (blu-ray), 24,99 euros (blu-ray 4K Ultra HD). Sortie le 2 janvier 2019.

 

Climax-de-Gaspar-Noe

Climax

de Gaspar Noé

Chorégraphique. Une vingtaine de danseurs se réunissent pendant trois jours dans une forêt pour répéter. Mais le dernier soir, une drogue versée dans de la sangria gâche la fête. Et Super-nature, le tube disco de Cerrone, laisse la place au pire. La danse devient alors une véritable transe, avant de virer au cauchemar. Ce voyage sensoriel et chorégraphique est magnifié par les toujours très habiles mouvements de caméra de Gaspar Noé. Les pulsions de vie et de mort de cette jeunesse offerte à toutes les violences sont vertigineuses. Gaspar Noé profite de l’occasion pour rythmer son Climax avec une bande son dans laquelle on retrouve avec plaisir Daft Punk, Dopplereffekt ou Aphex Twin, notamment.

Climax de Gaspar Noé, avec Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub (FRA, 2018, 1h33), 19,99 euros (DVD), 24,99 euros (blu-ray). Sortie le 30 janvier 2019.

 

Invasion-de-Kiyoshi-Kurosawa

Invasion

de Kiyoshi Kurosawa

Sentiments. Après Creepy (2017), un très bon film noir, voici le nouveau film de Kiyoshi Kurosawa. Cette fois, on suit les étonnements d’Etsuko qui constate que, peu à peu, les gens autour d’elles ne ressentent plus aucune émotion. Elle va découvrir que les extra-terrestres vident les humains de leurs sentiments pour leur ressembler et pouvoir tranquillement envahir la terre. Invasion rappelle le meilleur de Kiyoshi Kurosawa, avec la dimension fantastique de l’excellent Shokuzai (2012). Pas de déluge d’effets spéciaux, mais un minimalisme et une beauté à couper le souffle, font d’Invasion un film à ne pas rater.

Invasion de Kiyoshi Kurosawa, avec Kaho, Shôta Sometani, Masahiro Higashide (JAP, 2018, 2h20), 19,99 euros (DVD uniquement, pas de sortie blu-ray). Sortie le 30 janvier 2019.

 

90-ans-Midi-Olympique-1929-2019

90 ans Midi Olympique, 1929-2019, le meilleur du rugby

Collectif

Archives. En 2019, Le Midi Olympique fêtera ses 90 ans. L’occasion de se rappeler que le premier numéro de cet hebdomadaire du rugby est sorti le 2 septembre 1929. La couverture de cet ouvrage indispensable aux amateurs de ballon ovale est consacrée à celui qui a été capitaine de l’équipe de France de 1975 à 1984, Jean-Pierre Rives. Organisé de façon chronologique, ce livre détaille en neuf décennies l’essentiel de ce qui a fait l’actualité de la planète rugby. Soit très exactement 223 pages agrémentées de superbes photos d’archives, qui permettent de regarder avec le recul nécessaire l’histoire de ce sport, inventé par le Britannique William Webb Ellis (1806-1872), qui repose au cimetière de Menton.

90 ans Midi Olympique, 1929-2019, le meilleur du rugby, collectif (éditions Hugo Sport), 223 pages, 35 euros.

 

Pascale-Ogier

Pascale Ogier, ma sœur

d’Emeraude Nicolas

Facettes. « Il y a 30 ans nous quittait Pascale, tout juste récompensée pour son rôle dans Les Nuits de la pleine lune (1984). Elle fêtait ses 25 printemps, j’avais soufflé mes 12 bougies ; nous étions demi-sœurs. Le temps passe, les photos dorment, rangées ici et là, dispersées. » C’est ainsi qu’Emeraude Nicolas explique le contenu de ce livre. Pascale Ogier (1958-1984) était la fille de Bulle Ogier. Elle a inspiré des auteurs comme Eric Rohmer (1920-2010) ou Jacques Rivette (1928-2016). Décédée brutalement à 26 ans, Pascale Ogier est restée une icône, celle de la jeunesse des années 80. Récompensée en septembre 1984 par le grand prix d’interprétation féminine du festival de Venise, pour les Nuits de la pleine lune, elle devait enchaîner par le tournage d’un film avec Jim Jarmusch, avec qui elle entretenait une liaison. Ce livre retrace son parcours avec des témoignages, des lettres, des objets et des photos. Autant d’entrées que de facettes pour mieux comprendre qui était Pascale Ogier.

Pascale Ogier, ma sœur d’Emeraude Nicolas (éditions Filigranes), 352 pages, 40 euros.

 

Vernon-Subutex-de-Virginie-Despentes

Vernon Subutex

de Virginie Despentes

Trilogie. Les fêtes de fin d’année sont sans doute le moment idéal pour se faire plaisir et investir à peu de frais dans ce coffret de trois livres de poche qui regroupe l’intégrale de Vernon Subutex. Même s’il s’agit d’une fiction, cette trilogie signée Virginie Despentes parvient à livrer un instantané très juste de la société française d’aujourd’hui. A travers la dérive d’un ancien disquaire expulsé de chez lui et contraint d’aller vivre chez des amis, Virginie Despentes nous livre une galerie de portraits détonnants, du réalisateur de télé raté au transsexuel ancienne star du porno heureux et accompli. Début 2019, Canal+ proposera une adaptation en série de cette œuvre. Elle est réalisée par Cathy Verney, avec Romain Duris dans le rôle de Vernon Subutex. En attendant, on se replongera avec plaisir dans ce coffret.

Vernon Subutex de Virginie Despentes (Le Livre de Poche), coffret en trois tomes, 432 pages, 23,70 euros.

 

Moi-fou-Antonio-Altarriba-et-Keko

Moi, fou

d’Antonio Altarriba et Kek

Pharmaceutique. Business is business. Quoi de mieux, pour doper le marché, que de mettre au point de nouvelles maladies mentales ? Angel Molinos, ancien écrivain, est chargé de cette tâche au sein d’un laboratoire. Mais un jour, un collègue l’alerte : d’autres expériences, encore beaucoup plus discutables, seraient en cours d’exécution dans cette entreprise. Victimes de cauchemars à répétition, Molinos décide de se lancer dans une enquête qui va le mener aux confins de la folie. Après Moi, assassin (2014) revoici le duo Antonio Altarriba et Keko, dans une BD qui entretient avec beaucoup d’habileté le flou entre réalité et folie. Brillant.

Moi, fou d’Antonio Altarriba et Keko (Denoël Graphic), traduit de l’espagnol par Alexandra Carrasco, 136 pages, 19,90 euros.

 

3-Reveries-de-Marc-Antoine-Mathieu

3 Rêveries

de Marc-Antoine Mathieu

Coffret. C’est indiscutablement l’un des plus beaux objets à offrir pour les fêtes de fin d’année ou pour bien débuter 2019. Marc-Antoine Mathieu propose en effet un joli coffret, intitulé 3 Rêveries. À l’intérieur, un accordéon, un rouleau et des cartes pour trois thèmes : Homo Temporis, Homo Logos et Homo Faber, soit le temps, la pensée et l’outil. Trois objets pour aborder la question des créations humaines. On s’attardera sur l’Homo Temporis, qui prend la forme d’un leporello, un livre accordéon de 80 pages imprimées à l’italienne, c’est-à-dire dans le sens de la largeur. Une fois déplié, il raconte dans une très jolie BD l’invention du temps. Homo Logos est une BD en rouleau qui évoque l’invention de la pensée. Enfin, un jeu de 17 cartes décrit Homo Faber, celui qui fabrique les outils. Depuis sa première BD, L’Origine (1990), Marc-Antoine Mathieu s’affirme comme un auteur à part. Cette poésie graphique confirme ce statut.

3 Rêveries de Marc-Antoine Mathieu (Delcourt), 34,90 euros.

 

The-Bela-Session-Bauhaus

The Bela Session

Bauhaus

40 ans. Evidemment, tout le monde, ou à peu près, connaît le fameux Bela Lugosi’s Dead (1979), le tout premier single de Bauhaus. Cette session enregistrée en janvier 1979, six semaines seulement après la création du groupe, est à considérer comme un document. C’est aussi une véritable étape dans l’histoire de la musique alternative. Quarante ans après, la voix du chanteur, Peter Murphy, est toujours aussi marquante et hypnotique. Pour le reste, cet enregistrement nous offre quatre morceaux inédits Some Faces, Bite My Hip, Harry et Boys. Sans oublier les 9’36 de Bela Lugosi’s Dead bien sûr, qui ne vieillit décidément pas. Des rééditions en vinyles colorés des cinq albums de ce groupe anglais, de In the Flat Field (1980) à Go Away White (2008), sont aussi prévues. De quoi fêter dignement les 40 ans de ce groupe qui a profondément marqué le monde du goth-rock.

The Bela Session, Bauhaus (Leaving Records/Stone Throw Records), 16 euros (CD), 19,99 euros (vinyle).

 

Shiny-and-Oh-So-Bright-The-Smashing-Pumpkins

Shiny and Oh So Bright, Vol. 1

The Smashing Pumpkins

Retour. Cela faisait très exactement 18 ans que les fans attendaient ce moment. Voici enfin un album des Smashing Pumpkins qui parvient à regrouper trois des quatre membres fondateurs de ce groupe de Chicago, créé en 1987. Il ne manque à l’appel que D’Arcy Wretzky, la bassiste. Connus et célébrés pour leur premier album Gish (1991), mais aussi pour les suivants, notamment Siamese Dream (1993), Mellon Collie and the Infinite Sadness (1995) ou encore Adore (1998), les Smashing Pumpkins se sont imposés grâce à des titres accrocheurs, comme le fameux 1979. Avec le retour de James Iha, Jimmy Chamberlain et Jeff Schroeder, le chanteur et leader Billy Corgan réussit à retrouver une magie que l’on pensait envolée. D’ailleurs, le titre Solara rappelle l’efficacité de 1979. Cet album de 8 titres ravira les fans, qui attendront un volume II qui devrait débouler en 2019.

Shiny and Oh So Bright, Vol. 1, The Smashing Pumpkins (Napalm Records), 18 euros (CD).

 

Potochkine-PotochkinePotochkine

Potochkine

EBM. Ils sont originaires du Var et leur deuxième EP est une véritable réussite. Venus du monde du théâtre, Polly Paulette et Ernst Smp ont publié leur premier EP en 2016. Il s’appelait Libérez votre imagination. Un conseil qu’ils ont depuis longtemps mis en pratique, avec leur électro qui lorgne du côté de Fad Gadget, de DAF ou de Kraftwerk. Leur nouveau disque affiche toujours une couleur très Electronic Body Music (EBM) et il est entièrement chanté en français. De quoi pleinement profiter des textes très “punchy” de titres comme Dans ta face ou Je déteste attendre. On a aussi beaucoup aimé le très beau Fleurs d’hypnose, avec, là encore, des textes très travaillés et une rythmique à laquelle il est inutile d’essayer de résister. Venus du théâtre, leurs prestations scéniques sont toujours très inspirées et portées par la voix, sublime, de Polly Paulette.

Potochkine, Potochkine (Data Airlines), 6 euros (MP3), 14 euros (vinyles, édition limitée à 250 exemplaires), 9 euros (cassette, édition limitée à 60 exemplaires).

journalistRaphaël Brun