Indispensable chevelure

La Rédaction
-

L’opéra Samson et Dalila, composé par le pianiste, organiste et compositeur français Camille Saint-Saëns (1835-1921), occupe la salle Garnier de l’opéra de Monte-Carlo pour deux représentations. Joué pour la première fois le 2 décembre 1877 au théâtre de la Cour grand-ducale de Weimar (Allemagne), il est tiré d’un livret de Ferdinand Lemaire dont l’inspiration est issue de l’Ancien Testament. Il nous conte l’histoire du héros hébraïque Samson, doué d’une force spectaculaire. Il va soulever son peuple contre les Philistins dont il est prisonnier. Dalila, une femme séduisante, est sollicitée pour tenter de découvrir le secret de la force incommensurable de Samson. Celui-ci va tomber dans le piège amoureux. La direction musicale est assurée par Kazuki Yamada. La mise en scène est signée Jean-Louis Grinda. Dalila est interprétée par Anita Rachvelishvili, Samson par Aleksandrs Antonenko.

À Monaco, opéra de Monte-Carlo. Jeudi 22 novembre à 20h. Dimanche 25 novembre à 15h. Tarifs : 35, 50, 60 ou 100 euros. Infos : 98 06 28 28 ou opera.mc.

journalistLa Rédaction