Zygel et sa Veuve joyeuse

La Rédaction
-

Le spécialiste de la musique improvisée Jean-François Zygel s’attaque à La veuve joyeuse, film muet réalisé par le scénariste et écrivain américain d’origine austro-hongroise Erich von Stroheim (1885-1957), sorti en 1925. Il est tiré d’un livret écrit par Victor Léon et Leo Stein, donnant son nom à l’opérette éponyme signée Franz Lehár (1870-1948). L’intrigue entraîne le spectateur dans les querelles opposant le prince Mirko et son cousin Danilo, tous deux voulant séduire la même femme, une certaine Sally O’Hara, danseuse de music-hall. L’un d’entre eux va remporter la bataille amoureuse, mais l’avenir marital de la jeune dame semble être confié à un autre homme. Lorsque celui meurt, la veuve va recevoir à nouveau les foudres de son ancien prétendant.

À Monaco, opéra de Monte-Carlo, place du casino. Jeudi 25 octobre 2018 à 20h. Tarifs : 15, 20 ou 30 euros. Renseignements : 98 06 28 28 ou opera.mc.

journalistLa Rédaction